avant-premiere-willy-1er-669x336

Cinéma

« Willy 1er » : plus qu’un film social, un véritable produit marketing ?

19 Oct , 2016  

Le film Willy 1er sort aujourd’hui en salles. Il n’est pas ici question d’en faire une étude cinématographique mais surtout communicationnelle et sociétale. C’est de la société que le scénario (À la mort de son frère jumeau, Willy, 50 ans, quitte pour la première fois ses parents pour s’installer dans le village voisin. “À Caudebec, j’irai. Un appartement, j’en aurai un. Des copains, j’en aurai. Et j’vous emmerde !”. Inadapté, Willy part trouver sa place dans un monde qu’il ne connaît pas.) mais aussi l’acteur, Daniel Vannet alias Willy, sont tirés. Un beau jour, les quatre réalisateurs se sont émus de l’histoire de Willy qui passait alors sur France 2. Sans y réfléchir à deux fois, ils ont décidé de faire un film sur et avec cet homme. Ancien illettré, l’homme de 50 ans a été l’acteur principal des courts-métrages de Ludovic, Zoran Boukherma et Marielle Gautier et Hugo P. Thomas. Ces cinéastes, qui se sont connus à l’école de la cité de Luc Besson,  symbolisent très bien une jeunesse qui veut s’accaparer le milieu cinématographique en créant ses codes et son histoire.

b979681208z-1_20160912154248_000gf57jga3a-1-0

Qu’est-ce qui interdit de venir sur un tapis rouge en tongue ? Les réalisateurs créent ainsi leurs codes, diffusent leur com en étant subversifs.

Va-t-on voir un film ou un produit marketing ?

Le storytelling, véritable parasite du marketing, a toujours touché tout ce qui attrait à la culture. La raison est simple, quand on vend une histoire, on attire beaucoup plus le consommateur. Ce dernier se voit grâce à ce procédé plus comme un ami à qui on raconterait une histoire. C’est d’ailleurs pour cela que le cas de Willy 1er est intéressant. Dès le début, on nous martèle dans la promo que le film part d’une expérience commune aux quatre réalisateurs. Ils essayent ainsi de nous emporter dans leur dynamique, leur univers. Tout est étayé, sourcé par les images du JT dans lequel est apparu Willy.

ni_705167_1463498255_1463498268

C’est cette crédibilité qu’apporte le journal de 20h qui renforce le storytelling. Les réalisateurs nous racontent ainsi à quel point Willy les a émus, comment ils collaborent avec lui depuis un certain temps. Ils nous invitent ainsi à aller voir non pas un film mais une véritable histoire d’amitié et d’entraide. La beauté d’aider l’illettré campagnard séduit plus que le film en lui-même.

hugo_p

Les réalisateurs au complet.

Une dynamique différente

Comme si cela ne suffisait pas, ce n’est pas l’acteur principal qui fait la promo mais les réalisateurs. Ainsi, lors des interviews ils soulignent à quel point le film s’est fait grâce à une cohésion de groupe. Aucun n’aurait pris le pas sur l’autre. C’est ce point original qui séduit aussi, on assiste ainsi à un cinéma d’un ordre nouveau où ce n’est plus seulement la vision d’un réalisateur (et de ses assistants) qui est perçue par le film mais celles de plusieurs.

Plus encore, c’est comme si malgré son absence Willy était toujours présent avec eux. Ils font référence à la similitude de leurs parcours comme le souligne cette citation « Willy a fait à 50 ans ce qu’on fait tous entre 15 et 20 ans : il s’est rebellé. » Ils racontent même des anecdotes où l’acteur s’est révélé assez sévère avec eux sur les plateaux de tournage. C’est cette capacité à égayer un scénario qui aurait le goût d’en refroidir plus d’un qui permet à Willy 1er d’être aussi intriguant. Quand bien même on n’a pas vu la bande-annonce, on a déjà l’impression de connaître Willy, comme si l’on assistait à un film de vacances.

Notez cet article !
Nombre de vote : 1

Articles similaires :

Les plages au cinéma : horizon vers le futur, ou traces du passé ? Free Love est sorti le 16 février au cinéma ; ce film relate la lutte de Laurel (une célèbre policière atteinte d'un cancer très développé) et de se...
Pourquoi le film « Tamara » dérange-t-il par son casting ? « Tamara » sort ce mercredi 26 octobre dans les salles de cinéma. Le film scande sa volonté de mixité, d'ouverture, et de tolérance, et pourtant il a ...
Renaud Leymans : un comédien aux multiples facettes ? Renaud Leymans a joué dans plusieurs téléfilms, séries, et grâce à cette interview, il va nous permettre de lever le voile sur le rôle d'acteur. Se...
Comment le studio d’animation japonais Ghibli est-il devenu une référe... A l’occasion des 31 ans de Ghibli, c’est avec nostalgie qu’on a choisi de revenir un peu sur la construction d’un véritable empire du film d’ani...
Messan Moïse Ayivi
J’écris dans à peu près toutes les catégories. Cela me permet de traiter d’informations diverses en m’impliquant beaucoup dans mes recherches et mes enquêtes. J’espère que vous apprécierez mes articles.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz