GBA x Jizzle

Culture / Divertissement,Musique

Welcome to the Red Stick : Episode 3 : Jizzle Da Underdog et GBA

18 Fév , 2019  

Chaque mois, Juste1Question vous livre un portrait d’un acteur de la scène rap de Baton Rouge, un des pôles majeurs du rap américain actuel. Après avoir découvert le rôle central des DJs locaux au sein de cette scène rap puis deux rappeurs issus du quartier de Glen Oaks, on vous fait découvrir cette semaine le collectif GBA (composé de quatre rappeurs) et le rappeur Jizzle Da Underdog, tous deux proches du site ThaAntitode.com, site spécialiste du rap de Baton Rouge. Dans une ville dont on souligne souvent la division de la scène rap, ces rappeurs apportent une importance particulière au fait d’être fidèle aux leurs.

Le premier concert auquel j’ai assisté à Baton Rouge, en Juilllet dernier, était un showcase, organisé par un média local, ThaAntidote.com, que je vous présenterai dans un article à venir. Sur la scène, plusieurs groupes rappent en live. Trois des membres de GBA arrivent sur scène, et jouent leur single « BR Type ». Jizzle Da Underdog leur succède, et interprète son morceau « Gasoline ». A la fin du showcase, je décide d’aller parler à Deke, un des membres du collectif GBA, pour lui demander une interview.

J’étais séduit par le morceau « BR Type », sa ligne de basse dont seul une ville comme Baton Rouge a le secret, son refrain nonchalant chanté par Deke, et le couplet incisif de Haze, autre membre du groupe. Et je n’étais pas le seul : le morceau cartonnait en ville, et permettait à GBA de tourner dans  tous les clubs de la ville, même au-delà, et ainsi de montrer à tout le monde qu’ils s’y connaissent en rap, eux qui s’entraînent à l’exercice depuis dix ans ensembles. La semaine où je les ai rencontrés, le quatuor avait ainsi 4 shows de prévus dans les prochains jours. Biberonnés au rap de Cash Money, le collectif a créé son propre label il y a deux ans, moment où ils ont décidé de prendre le rap vraiment au sérieux.  L’unité du label ne repose pas sur un contrat. Elle repose sur un lien bien plus fort. « Je leur fais confiance à vie, me dit Deke. C’est comme si nous étions du même sang. On connaît tous les mamans les uns des autres. »

S’ils pensent un jour faire des projets solos, Haze, Deke, Freaky et Park Town Bone se concentrent sur leurs projets collectifs pour l’instant, dont le dernier en date, The Year vol. 1, montre l’étendue de leur talent, entre bangers louisianais, et morceaux plus introspectif. C’est la même formule que l’on retrouve chez Jizzle Da Underdog, auteur de bangers typiques de Baton Rouge mâtinés de trap comme de morceaux plus introspectifs comme la piste « Sun don’t shine » sur son dernier projet en date « Eat or Be Eaten ».  Pour Jizzle, le plus important ce n’est pas tant ses influences musicales diverses : c’est de faire un rap de la réalité. C’est ce qu’il aimait chez Boosie, c’est ce qu’il veut faire ressentir à son public.

Jizzle rappe depuis tout jeune, mais c’est poussé par sa famille qu’il s’est mis à rapper. La famille. C’est peut-être le mot d’ordre de celui qui a nommé son label Bloodline Empire en référence à ces liens du sang. Jizzle veut rester fidèle aux siens, tout en faisant sa musique. Pour lui, rien n’est plus important que de représenter sa ville, et son quartier, Glen Oaks. Sur les bords du Mississipi, il me confie : « C’est toujours important de se rappeler d’où tu viens. Je ne vais jamais me faire un nom et dire à ce moment là « Fuck Baton Rouge » ou « Fuck Glen Oaks ». Je suis toujours au quartier, et ça depuis le début. J’ai toujours des gars à moi qui traînent au quartier… Et je leur parle tous les jours, ou presque. Tu vois ce que je veux dire. Alors… Oui, ce n’est pas important. Mais c’est important quand même. Tu vois… Tu ne dois jamais oublier d’où tu viens et perdre du respect comme ça. » Jizzle est décidé à percer, mais ça sera avec toute sa famille, et sans jamais oublier d’où il vient.

Notez cet article !
Nombre de vote : 0

Articles similaires :

Juste1son : Chance The Rapper – All Night (feat Knox Fortune) https://www.youtube.com/watch?v=lkIUnRRH6l4 Plus d'un mois après la mixtape événement de Chance The Rapper « Coloring Book » et l'engouement crit...
Que faire pour la Nuit Blanche? Qu'est-ce que la Nuit Blanche ? Depuis 2002, la Ville de Paris organise sa "Nuit Blanche" chaque premier samedi d'octobre. Il s'agit de proposer ...
Nostalgie automnale : les trois albums du mois de septembre. Octobre arrive, et avec lui le début de l'automne et de la mélancolie... A Juste1Question, on le prend plutôt bien, et on se propose de vous conseille...
Comment Hedonism de Cakes da Killa nous invite à nous épanouir dans le... Le premier album de Cakes da Killa, Hedonism, est sorti à la fin du mois d'Octobre, album dont l'artiste a fait la promotion le 4 novembre en showca...
Guillaume
J'écris sur la culture – notamment la musique - et l'actu sur ce site. Sinon mes goûts musicaux se situent quelque part entre David Bowie et Meek Mill.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz