tumblr_nmtvkn9i8k1s59l1yo1_1280-640x413

Politique,Société

Vermin Supreme, le candidat le plus pertinent à l’élection présidentielle des EU ?

27 Oct , 2016  

Depuis quelque temps, la campagne présidentielle des Etats-Unis se resserre inéluctablement vers une issue sans surprise, ponctuée de temps à autre de révélations scandales sur notre candidat préféré, Donald Trump, mais rien qui nous surprenne vraiment ou bouleverse la situation actuelle.
Heureusement, un candidat est là pour apporter aux américains de l’espoir et un peu de gaité dans ce paysage politique bien terne et à l’avenir sombre. Amis américains, pourquoi ne pas voter Vermin Supreme ?

Ce citoyen américain se présente à toutes les élections présidentielles depuis 1992, et cette année, sa candidature semble n’avoir jamais été aussi pertinente. Lui-même affirme : «I’ve paved the way for Donald Trump, I’ve brought ridiculousness to politics »
Avec une botte noire sur la tête en guise de chapeau, sa brosse à dent géante (point central de son programme présidentiel dont il ne se sépare jamais) et de ses demi-douzaines de cravates, Vermin Supreme semble prêt à affronter ses rivaux.
Son programme est d’ailleurs très simple: brossage de dent obligatoire, distribution gratuite de poneys à tous les américains (exemptés de taxes of course), préparation à l’invasion de zombies, financement de la recherche scientifique sur les voyages dans le temps (notamment pour tuer bébé Hitler).
On avait déjà eu droit à la candidature d’Alice Cooper, rockeur de 68 ans qui a promis de « rendre l’Amérique de nouveau malade » (Make America sick again, en opposition au slogan de Donald Trump, Make America Great again) et d’interdire les selfies, les conversations au cinéma et d’ajouter sur le mont Rushmore la sculpture de Lemmy Kilmister, membre fondateur du groupe Motörhead mort en 2015.
Ou celle de Zoltan Istvan, le « candidat transhumaniste », qui nous promet la vie éternelle dans une vidéo étrangement très sérieuse et inquiétante (https://www.youtube.com/watch?v=pfz9Ux7dOfA).
Si ces ovnis politiques peuvent se porter candidats, c’est qu’il suffit de s’inscrire auprès de la Federal Electoral Commission (FEC), l’organe de régulation électoral américain tout en étant éligible à la présidence : avoir 35 ans, être né avec la citoyenneté américaine et avoir résidé aux États-Unis pendant 14 ans.
En février dernier, Vermin Supreme a ainsi reçu 260 votes, alors qu’il faisait campagne dans le camp démocrate lors de la primaire du New Hampshire, se classant quatrième sur des dizaines de candidats.
Sa candidature semble donc pertinente pour certains citoyens, peut-être désespérés par l’atmosphère actuelle de leur pays, le dilemme cornélien qu’on leur propose -Clinton, figure du « moins pire » ou Trump, l’homme qui fera trembler le monde au risque de déclencher une 3ème guerre mondiale ?- et l’avenir politique incertain de l’Amérique.
Et ne trouvant pas de représentant digne de ce nom, ils préfèrent par conséquent suivre la voix des rêves et du bonheur. Le slogan de Supreme semble alors être l’alternative idéale et ampli d’espoir : « Ensemble, nous conduirons nos poneys vers un avenir impulsé par l’énergie des zombies. »
Peut-être que finalement les Etats-Unis ne sont pas perdus. Non, les américains ne sont pas fous, ils ont juste énormément d’humour…

Notez cet article !
Nombre de vote : 2

Articles similaires :

Brésil : Quel avenir politique pour le pays? Ce dimanche restera gravé dans l’histoire du géant sud-américain. Le Parlement fédéral a autorisé la mise en examen de la présidente Dilma Rousseff po...
Comment expliquer le retour en force du « récit national » dans le déb... Récemment les déclarations de François Fillon firent la polémique. Sans doute soucieux d'attirer les feux des projecteurs sur lui, l'ancien premier mi...
Macron : Peut-il vraiment changer la France ? Après des mois d’esquive, Emmanuel Macron a déclaré sa candidature à la présidentielle. Le candidat était de loin l’un des plus attendus. L’ancien m...
: qu’est-ce que le Brexit et quels en sont les enjeux ? A 2 semaines du référendum en Grande-Bretagne qui déterminera si, oui ou non, le pays reste dans l’Union Européenne, petit point sur la situation. ...
Guillaume
J'écris sur la culture – notamment la musique - et l'actu sur ce site. Sinon mes goûts musicaux se situent quelque part entre David Bowie et Meek Mill.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz