shimon

Société

Shimon Peres : la fin d’un rêve?

29 Sep , 2016  

Ce mercredi, Shimon Pérès s’est éteint à l’âge de 93 ans. Avec ses idées pacifistes, l’ancien président faisait figure d’exception en Israël. Artisan des accords d’Oslo, dernier symbole vivant d’une paix utopique, Pérès aurait-il emporté l’espoir avec lui dans la tombe ?

La voix de la paix

Shimon Pérès a passé les dernières années de sa vie à militer pour la paix. Ambassadeur non-officiel d’Israël, l’ancien président a multiplié les déplacements autour du monde, promouvant l’idée d’une Palestine pacifique à deux états. Une conviction acquise tout au long de sa carrière, par lui et son rival Yitzhak Rabin. Après des décennies de troubles, les deux hommes vont prendre le monde à contre-pied et mener une politique audacieuse : Créer l’espoir de la paix.

Cet espoir va naître avec les accords d’Oslo. Ces textes pouvaient enfin donner une base diplomatique pour une autre paix. Hélas, l’espoir d’Oslo est disparu tragiquement avec Rabin en 1994. Pérès, survivant mais seul, soutient le retour de la politique « d’endiguement » que pratique toujours Israël. Un retournement de veste que lui reprocheront nombre de ses opposants. Toutefois, à partir de 2007, alors qu’il est réélu président, Shimon Peres adopte pour de bon sa position pacifiste, en contradiction totale avec la politique agressive de Netanyahu

THE NOBEL PEACE PRIZE LAUREATES FOR 1994 IN OSLO. (FROM RIGHT TO LEFT): PRIME MINISTER YITZHAK RABIN, FOREIGN MINISTER SHIMON PERES AND PLO CHAIRMAN YASSER ARAFAT שלושת חתני פרס נובל לשלום לשנת 1994 באוסלו שבנורבגיה. (מימין לשמאל): ראש הממשלה יצחק רבין, שר החוץ שמעון פרס ויו

Arafat, Pérès et Rabin Prix Nobel de la paix . Symbole éphémère de l’espoir  en Palestine.

Une image pour légat

S’il était un symbole vivant de la paix, la mort de Shimon Peres peut-elle balayer son légat ? En effet, aujourd’hui plus que jamais, la sécurité est devenue la norme en Israël. Le pays vit dans une tension constante. Les menaces à son encontre se sont multipliées avec l’essor du terrorisme islamiste. Israël peut-il encore « tendre la main »?

Pour cela, il faudrait une volonté politique forte, tant de la part du peuple que des politiques. Le peuple israélien est malheureusement piégé dans cette crainte constante. De plus, la mort de Pérès a mis en évidence le manque d’options dont il dispose. L’idée qui revient toujours est « qu’on ne verra pas un homme comme Shimon Pérès avant longtemps ». Il n’y a pas d’héritier crédible pour la politique de Pérès.

La paix semble donc bien plus distante avec la mort de Pérès. Sa mort porte un coup dur à l’effort diplomatique au moyen-orient. L’aura dont disposait l’ancien président était une arme redoutable au service de la paix. Cependant, dans sa disparition, Pérès laisse une image. L’image d’un Israël qu’on ne voit pas suffisamment. Un Israël tolérant et pacifique, capable de passer outre les murs érigés dans la douleur pour trouver l’apaisement dans l’entente. Une belle image qui correspond, comme par coïncidence, à ce que Dieu aurait dit au prophète Esaïe : « Tu seras la lumière des nations. »

Israël peut-il être le phare dans la tempête du Moyen-Orient?

 

Notez cet article !
Nombre de vote : 1

Articles similaires :

Sommes-nous trop connectés ? C’est déjà le mois d’octobre et avec lui s'installe un rythme exigeant et des journées biens remplies. Pour beaucoup, une grande partie de ces journée...
Primaire socialiste : qu’est-ce qui a cloché ? Hier soir avait lieu le dernier débat du premier tour de la primaire du PS. Bien qu'il reste encore toute une semaine de campagne, l'élection a déjà u...
Elon Musk : Vers l’infini et au-delà ? Ce dimanche est à marquer d’une pierre blanche pour Elon Musk. Il représente un véritable bond en avant pour SpaceX : la mise en orbite de 10 satell...
Festival Nyansapo : une illustration du poids que prend le FN dans les... Ces derniers jours, la polémique enfle autour du festival Nyansapo, un festival afroféministe dont une partie de l'espace est prévue comme réservée ...
Joao
Je m’appelle Joao et je suis chroniqueur chez Juste 1 Question. Je cherche à vous informer sur l’actualité mondiale de façon simple, concise et avec un grain d’humour. Je veux que vous puissiez appréhender chaque info. Pour cela, je compte toujours aller à l’essentiel et vous apporter les faits et mes analyses sans fioritures. Bref, mon but est de vous montrer que vous pouvez comprendre ce qui vous entoure en vous posant juste 1 question.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz