Juste 1 Question Hapsatou Sy

Interview,Mode,Tendance

[Interview] Qui est Hapsatou Sy ?

17 Fév , 2016  

L’entrepreneure et co-animatrice du Grand 8 de D8 a accepté de répondre à nos questions. Dans cet entretien, elle nous parle de son parcours et de ses motivations.

I- Qui est Hapsatou Sy ?

  1. Comment vous définiriez vous en trois adjectifs ?

Déterminée, passionnée,  et bien sûr pleine de folie.

  1. Quelles sont les grandes dates de votre parcours ?

La première est quand j’avais 24 ans, lorsque j’ai créé mon entreprise Ethnicia. Puis, en 2012 quand j’ai débuté mon travail d’animatrice télé. Enfin, en 2013 lors de la création de ma nouvelle entreprise de cosmétiques Hapsatousy

  1. Comment en êtes-vous venue à être entrepreneure ?

J’ai toujours voulu être entrepreneure : quand j’étais petite je voulais déjà être « business woman » ! Cette envie de créer et de me lancer des défis fait partie intégrante de ma personnalité.

  1. Qu’est-ce qui vous motivait et vous motive actuellement ?

Toujours cette volonté de créer, d’inventer et d’innover. Mais aussi, le besoin permanent de partager mes découvertes et créations avec les gens

  1. Quand et pour quelles raisons avez-vous décidé de faire de la télévision ?

Avec l’inventeur 2012 sur M6. A la suite du reportage « Zone Interdite »  sur mon parcours, j’ai eu moi aussi envie d’être « de l’autre côté ». Puis un beau jour, Laurence Ferrari m’a approchée en me proposant d’être animatrice pour l’émission « Le Grand 8 », et l’idée m’a tout de suite plu. C’est ainsi que ma belle aventure à D8 a commencé !

  1. Est-ce que vous vous épanouissez actuellement grâce à la télévision ?

Le milieu de la télévision me plait et je me sens bien à D8. Mon univers d’entrepreneure est aussi une condition de mon bonheur. Le mélange des deux est parfait !

  1. Si c’était à refaire, le referez-vous ?

Oui, sans hésiter. Même les erreurs, les difficultés ! Tout est synonyme d’expérience enrichissante

  1. Diriez-vous qu’il y a une différence réelle entre l’avant et l’après médiatisation ?

Dans ma perception des choses, oui. Cela m’a appris à percevoir les choses différemment. Cependant, avant d’être animatrice j’étais déjà confrontée au milieu médiatique.

  1. Quelle part de votre travail sur Le Grand 8 ou en tant que chef d’entreprise, aimeriez-vous nous faire découvrir ?

L’audace et la détermination nécessaires pour entreprendre. J’aime particulièrement échanger avec d’autres entrepreneurs, raconter mon parcours et écouter celui des autres pour s’enrichir réciproquement. Je donne d’ailleurs des conférences à SciencesPo au cours desquelles je prends beaucoup de plaisir avec les étudiants.

  1. Si vous deviez choisir entre nous présenter un de vos 2 métiers, lequel choisiriez vous ?

Le métier d’entrepreneur.

  1. La chose la plus insolite que vous ayez vécue ?

Sauter en parachute ! C’est sensationnel.

II- La place de la femme dans les médias.
  1. Je suppose que ce n’est pas par hasard que vous avez accepté d’intégrer l’équipe du Grand 8, une émission qui met en avant les femmes. Que pensez-vous de la place de la femme dans les médias ?

La place des femmes n’a pas encore tué ce fameux « plafond de verre », mais je trouve que nous sommes sur la bonne voie. L’émission Le Grand 8 fait la part belle aux femmes, et c’est très bien. Le monde en a besoin !

Il ne faut rien lâcher et continuer de créer, d’innover en tant que femmes, sans jamais se dévaloriser. En bref, croire en soi pour que les autres croient en nous, il n’y a pas de secret.

  1. Il y a peu de femmes noires dans les médias. Que faut-il pour que cette situation change selon vous ? Est-ce que vous vous sentez investi d’une tâche avant-gardiste 

Il faut se battre contre les clichés, et prouver justement que ce ne doit pas être une exception.

III- Et après ?
  1. Quels sont vos objectifs pour la suite ? Avez-vous de nouveaux projets et collaborations en production ?

Je suis maintenant installée au Viaduc des Arts avec mon équipe Hapsatousy. Mon objectif est de développer encore la marque, créer de nouveaux produits. J’ai aussi récemment décidé d’organiser des événements comme des « Soirées ambition » pour réunir les entrepreneurs et les amener à échanger.

Et encore des milliers de projets en vue !

  1. Est-ce que vous souhaitez faire une nouvelle émission de télévision, au hasard, TPMP ?

J’ai de nouveaux projets, mais j’en parlerai en temps voulu !

IV- La dédicace à Juste1Question.fr
  1. Avez-vous juste 1 objet que vous gardez toujours sur vous ?

Mon téléphone !

  1. Avez-vous juste 1 question que vous vous posez perpétuellement ces derniers temps ?

Qu’est-ce que je peux créer ?

  1. Si vous étiez présidente, quelle serait votre première réforme ?

Le travail ! Il doit être réformé, de fond en comble.

Notez cet article !
Nombre de vote : 0

Articles similaires :

Juste quelques questions à Jonas et Marso, modèles pour TIAD et LUMPEN... C’est en 2013 que naît l’agence de mannequinnat de Khöln (Allemagne) Tomorrows is another day (TIAD) sous l’impulsion de son actuelle directrice a...
Juste quelques questions à Mike Lucazz Il a fait les premières parties des concerts de Rohff avec d'autres artistes, le rappeur Mike Lucazz répond à nos questions. L'occasion pour nous de...
Juste quelques questions aux Sunset Sons Les Anglais et Australiens Jory, Jed, Rob et Pete qui composent les Sunset Sons, un groupe indie-pop qui fera du bien à votre été, ont accepté de ré...
Avanti d’Alessandro Cortini : l’album parfait pour les rêv... Alessandro Cortini est partout. Il accompagne régulièrement le mythique groupe de rock industriel Nine Inch Nails en tournée depuis 2004. Le musicien ...
Messan Moïse Ayivi
J’écris dans à peu près toutes les catégories. Cela me permet de traiter d’informations diverses en m’impliquant beaucoup dans mes recherches et mes enquêtes. J’espère que vous apprécierez mes articles.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz