Prince-CTC

Musique

Pourquoi redécouvrir l’oeuvre de Prince ?

18 Avr , 2017  

Le 21 avril 2016, Prince était retrouvé décédé dans l’ascenseur de sa demeure. Après plusieurs nuits sans dormir, et autant de séances dans son studio de musique, la mort du chanteur de 56 ans est survenue suite à une overdose d’opium. Bientôt un an après sa mort, les œuvres du célèbre chanteur restent tout aussi prégnantes.

Un artiste polyvalent qui a su faire évoluer la Pop

La qualité de Prince, répétée sans cesse, c’était sa capacité à maîtriser toute la chaîne de création musicale. La composition, l’arrangement, la production, Prince touchait à tout et savait quand même s’entourer de collaborateurs talentueux. Alors qu’il a composé sa première chanson à 7 ans, qu’il a connu une adolescence difficile dont la musique fut la seule sortie, il est aisé de comprendre que pour Prince la création musicale revêt une importance toute particulière.

En forte rivalité avec Michael Jackson, Prince a toujours essayé de se démarquer de celui que l’on nommait le « Roi de la Pop ». Ainsi, connu de tous, le projet Purple Rain a constitué une audace qui a su faire évoluer la Pop. Avec Michael Jackson, les clips vidéos prenaient de l’ampleur, ils devenaient films. Avec Prince, les salles de cinéma devenaient musique. C’est ainsi que le projet Purple Rain contient non seulement un album éponyme mais aussi un film qui fut réalisé afin de mettre en avant l’album. Premier de ce genre, malgré certaines lacunes, le film rencontra un véritable succès, dépassant GhostBusters qui a l’époque était en-tête.

arton10508

Avec Purple Rain, Prince parvient à accentuer la communication autour de l’artiste Pop. Son insolence et sa capacité à dépasser les cases ont été une source d’inspiration et s’inscrivent dans les différents moyens de promouvoir les artistes de nos jours. Et il s’agit là d’un exemple parmi d’autres, il aurait également été possible de prendre en compte son audace dans ses compositions, comme le tube Kiss qui ne contient aucune ligne de Bass, une hérésie à l’époque.

 

 

Un image trouble

Ni homme, ni femme. Ni blanc, ni noir. Prince aimait jouer avec les cases. Son apparence androgyne était mise en avant à souhait. Tellement qu’on pourrait même se demander s’il serait encore possible de nos jours pour un artiste d’effectuer de telles facéties. Son œuvre souligne bien que contrairement à ce que l’on pourrait penser, une certaine crispation s’est installée dans les esprits de certains.

file6peg2am2mxdkouf3hs5

Est-ce que Prince aurait pu avoir autant de succès de nos jours, dans une société qui tend à moins tolérer ce genre d’individualité  ? Toutefois, il est important de noter que l’ambivalence de Prince, ne visait pas forcément à faire passer un message. Il assumait tout simplement la complexité de son être.

476358_490991987622113_1712378380_o-810x593

 

Une œuvre à message

Lorsque Prince souhaitait faire passer un message, il le faisait très clairement, s’effaçant même au profit de la musique.

Le titre Sign O Times s’inscrit parfaitement dans cette logique, l’un des premiers clips « Lyrics », il va à l’encontre de ce qui se faisait à l’époque. L’artiste n’est plus mis en avant mais son texte prend la place. Dans cette chanson, l’addiction des jeunes à la drogue ou encore les répercussions de l’Ouragan Anna sont abordés. Plus généralement, dans cette chanson, Prince prend la défense des oubliés, ceux qui sont à l’écart de la course technologique. Après le succès de Sign O Times, cette pratique des clips « lyrics » s’est davantage démocratisée devenant presque une norme dans la sortie des singles.

 

Place aux femmes

En dehors de son apparence androgyne qu’il cultivait allègrement, Prince était très intéressé par les femmes. Sur le plan personnel, il est clair qu’il était un séducteur. Mais au niveau même de l’organisation de ses équipes sur scène, il prenait soin de toujours avoir une ou deux femmes musiciennes. Plus que cela, Prince aimait mettre en avant les artistes féminines qui l’intéressaient. Ainsi, Vanity 6 ou encore Sheila.E ont été popularisées grâce au soutien de Prince

. Pas la peine pour autant de faire un rapprochement avec une certaine forme de féminisme, mais il est possible d’y voir une certaine considération pour les femmes. A l’inverse, des titres comme Cream ou Darling Nikki, peuvent être mal interprétés, car ils mettent en avant la femme comme un objet. C’est d’ailleurs à cause de ses fortes connotations sexuelles que la création de l’icône « Parental Advisory » a été officialisée sur les albums dits sulfureux. Sulfureux Prince l’était bien, il est même possible de dire qu’il dépassait cette simple caractérisation, tant son œuvre et sa personne étaient multiples.

Notez cet article !
Nombre de vote : 2

Articles similaires :

Madame Monsieur : un duo chic ? Vous les avez sûrement entendu grâce au titre Smile qu'ils ont fait avec Youssoupha : https://www.youtube.com/watch?v=PF1kolgR1v8 Nous sommes allé...
Juste1son : Conway – Birdy (prod. by Statik Selektah)   https://www.youtube.com/watch?v=IneSxsPznhE Conway avait marqué les esprits avec son projet « Reject 2 ». On y découvrait un rappeur cru, rude, qu...
DJ Weedim : le producteur de rap le plus rock ? Chez Juste1Question, on a toujours aimé DJ Weedim, et on a toujours dit tout le bien qu'on en pensait, comme ici. Du coup, lorsqu'il a sorti son EP av...
Juste1son : Jaune – Procession https://youtu.be/or_gpE2mDU8 Depuis quelques temps, on entend de plus en plus parler des projets solos des membres de François and The Atlas Moun...
Messan Moïse Ayivi
J’écris dans à peu près toutes les catégories. Cela me permet de traiter d’informations diverses en m’impliquant beaucoup dans mes recherches et mes enquêtes. J’espère que vous apprécierez mes articles.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz