b_1_q_0_p_0

Education / Scolarité,Société

Partir en Erasmus : nos conseils avant de faire le grand saut vers l’inconnu

23 Mar , 2017  

Le programme Erasmus a récemment fêté ses trente ans et peut se vanter d’avoir permis à plus de trois millions d’étudiants de partir dans un autre pays de l’Union Européenne pour effectuer leurs études. La France est le 2ème pays à accueillir le plus d’étudiants Erasmus après l’Espagne, et juste devant l’Allemagne.

 

Alors pourquoi partir et comment faire les bons choix ?

Tout d’abord le programme Erasmus est attractif car c’est une expérience unique, tant sur le plan personnel car vous en reviendrez transformé mais aussi sur le plan professionnel, car cette ouverture à l’internationale appréciée par les employeurs vous sera aussi un gros atout pour la suite de vos études.

Ce séjour vous ouvrira en effet sur un autre monde, selon l’endroit où vous aurez choisi de partir, bien loin de votre mode de vie confortable et vos habitudes : université, logement, amis… Tout change et vous offre une nouvelle perspective : un nouveau pays, une autre langue, un mode de vie différent, de nouvelles têtes… Le grand saut dans l’inconnu.

Cela peut sembler à la fois intimidant et excitant, et c’est le cas, mais vous avez l’opportunité de faire de ce séjour une expérience inoubliable et formatrice pour toute votre vie.

 

Alors comment s’y préparer ?

Premièrement pour partir en Erasmus il faut vous décider sur votre destination. Quels sont les programmes d’échanges que proposent votre université ou votre école et quelle destination vous intéresse le plus ? Veillez tout d’abord à orienter votre choix par rapport aux études que vous suivez : quelle langue pratiquez-vous et quelles matières devez-vous étudiez à l’étranger ?

Il est inutile de choisir une université dont les enseignements ne correspondent pas à ceux que vous suivez car vous perdrez une année ou un semestre d’étude (sauf si c’est un choix bien réfléchi et que vous souhaitez suivre des cours tout autres que ce que vous suivez à l’université mais dans ce cas vous n’aurez pas d’équivalences). Quant au choix de la langue, il est possible de se rendre dans un pays dont vous ne parlez pas la langue : c’est d’ailleurs souvent le cas pour les pays de l’Europe de l’Est, et quel que soit votre destination la maitrise de l’anglais vous sera indispensable. Mais si vous apprenez l’Italien et que vous décidez de partir en Allemagne sans parler un mot d’allemand il sera compliqué pour vous de bien vous ancrer dans la vie locale.

J’ai moi-même choisi l’université de Lüneburg en Allemagne (située près de Hambourg) pour son département en Sciences politiques et parce que l’allemand est ma LV2.

Cela dépend toutefois entièrement de votre choix, et vous bénéficiez généralement d’une large palette de possibilité, selon votre école ou votre université. ATTENTION justement à vérifier ce que votre établissement autorise concernant les enseignements suivis là-bas. Le « learning agreement » que vous aurez à remplir avant votre départ doit contenir les cours que vous allez suivre là-bas ET doit être validé par votre université française et par l’université d’accueil.

Une fois votre destination validée, il faut penser aux préparations.

 

A faire avant la mobilité

Tout d’abord le budget : il dépend de votre destination. En Europe de l’Est, la vie n’est pas du tout chère, mais si vous décidez de vous rendre au Royaume-Uni c’est une tout autre histoire. Veillez donc bien à évaluer les moyens nécessaires avant de partir. Entre le logement, la nourriture, les sorties et les voyages, l’argent part très vite sans qu’on y prête attention.

Essayez de mettre de l’argent de côté avant de partir et surtout n’hésitez pas à demander des aides !

Un des nombreux avantages du Programme Erasmus est que vous ne payez pas les frais d’inscription de l’université d’accueil et vous pouvez bénéficier d’une bourse durant toute la durée de votre séjour. La bourse est versée à tous les étudiants partant dans le cadre du programme Erasmus. L’allocation peut varier selon les destinations et les choix d’allocation du budget par l’université française. Pour les étudiants déjà boursier, la bourse est maintenue et ils bénéficient d’une allocation supplémentaire de 400 euros par mois afin de permettre à tous de partir.
Il existe de nombreuses aides financières et pas seulement la bourse Erasmus, les autres aides de l’état français peuvent aussi vous être destinées, donc n’hésitez pas à vous renseigner !

 

Les documents dont il faut se prémunir

Vérifiez bien que votre carte d’identité ou votre passeport sera valide durant toute la durée de votre séjour. Demandez la carte européenne d’assurance maladie indispensable pour pouvoir bénéficier de soins à l’étranger. Elle est délivrée gratuitement par votre organisme de sécurité sociale, deux semaines après la demande.

 

Renseignez-vous sur votre forfait à l’étranger

Certains opérateurs ont de très bonnes offres de forfait à l’étranger, vous pouvez aussi demander une nouvelle carte SIM pour un numéro étranger.

 

Carte bancaire

Renseignez-vous aussi sur les conditions de retrait ou de paiement à l’étranger. Demandez une carte Visa à votre banque, elle vous permettra de retirer de l’argent sans taxes (sous certaines conditions).

 

Pour finir, renseignez-vous sur les tarifs des transports en communs

Selon les transports dans votre ville d’accueil, cherchez si il existe des tarifs particuliers ou si votre statut d’étudiant étranger vous permet de bénéficier d’une carte de transport, de manière à dépenser le moins possible en trajet. Carte de bus, de métro, tramway…

Et si vous vous rendez en Allemagne, je vous conseille de vous procurer un vélo !

 

Une fois tous ces éléments passés en revue et bien préparés vous devriez être plus que prêt pour votre départ !

Si vous avez des questions n’hésitez pas à me contacter, je vous aiderai avec plaisir.

D’autre part, d’autres articles suivront sur les séjours Erasmus et je vous ferai part de mon expérience en Allemagne.

Notez cet article !
Nombre de vote : 0

Articles similaires :

Comment choisit-on le prix Nobel d’économie ?  Ce lundi, pour la 59ème année consécutive, s’est tenue la traditionnelle remise du Prix Nobel d’économie. Richard H. Thaler est à l’honn...
Telegram : une application de djihadistes ? Rendue célèbre par son sulfureux créateur, Pavel Durov, Télégram est une application qui permet d'échanger des messages de manière cryptée. Un whats...
Périscope : le réseau social sans loi ? Après le suicide du jeune fille en live, Périscope, l'application du moment, continue de faire parler d'elle. A l'origine, l'un des fondateurs de Pé...
l’Etat de droit made in Turquie : l’éternel retour de l’exécutif auto... le 5 janvier dernier, le président turc Recep Tayyip Erdogan s’exprimait à Paris. Objectif de sa visite : sortir de l’isolement international en r...
Etudiante en relations internationales, je m'intéresse à toute l'actualité autour du monde, que ce soit d'un point de vue politique, économique, social ou culturel. Les sujets qui me tiennent à cœur sont divers, je tenterai de vous les faire partager au mieux !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz