11231223_880952802003762_4497920984499644394_o

Le coin des detectives,Musique

La OFF était-elle de qualité ?

7 Juil , 2016  

Ce weekend a eu lieu le très attendu Closing de la OFF, un closing annoncé sans fin comme le mentionne le nom de l’évènement : OFF, Never Ending Closing, avec plus de 50h de Dj sets et de lives et de nombreux artistes. 

12901087_948463241919384_9015483400338214837_o

Il a eu lieu dans un hangar désaffecté à une trentaine de minutes de Paris, dans la ville de Meaux, qui fût tout de même difficile d’accès à cause de travaux sur la ligne P, ce qui dérangea de nombreuses personnes notamment pour le retour…( certains ont mis plus de 2h30 à rentrer le samedi matin ou deux heures à l’aller en bus pour venir puis 45 minutes à pied ensuite).

Avec mes amis, on a décidé d’y aller dès le premier jour, soit le vendredi, le festival était censé commencer à 16 heures, arrivé à 23 heures celui-ci n’avait toujours pas commencé. Il y eût à ce closing , quelques problèmes d’organisation. Nous entrons finalement vers minuit au sein du lieu, il est composé d’un hangar, d’un coin chill avec des foodtrucks et des palettes associées entre elles afin de pouvoir s’asseoir, se reposer ou discuter entre amis. Devant l’entrée du hangar, une petite pelouse où la plupart des festivaliers se regroupaient, les plus avisés étaient équipés de tapis pour un meilleur confort.

A minuit et demi, toujours pas de musique, les festivaliers s’impatientent, apparemment cela est dû à un retard du partenaire censé amener le systemsound. Bref, plus de peur que de mal, quelques temps après, les premières basses raisonnent et cela pour le plus grand bonheur des festivaliers prêts à taper du pied toute la nuit et plus encore.

Je l’avoue, je ne suis pas un spécialiste de la techno indus, ni même de la techno, il me reste encore tellement de choses à apprendre et à découvrir dans ce domaine, mais là j’ai eu un peu de mal à apprécier de manière non-stop la musique qui passait, à un moment, je saturais… De même, parfois j’avais l’impression que certains morceaux passaient souvent, vraiment souvent…

J’ai tout de même pu apprécier  le passage de  l’excellent « Hit Hard » de Robert Armani durant le set de l’un des artistes. Je l’avoue, j’ai été un peu perdu dans la programmation, du fait des retards et des décalages  survenus sur la timetable

J’ai beaucoup apprécié les sets de Salem Unsigned et le live de Primitive, la foule a pu danser comme elle le souhaitait, chacun laissant de l’espace à l’autre, ce qui est très appréciable.  Une fois dans le hangar, le temps passait si vite. La musique et les basses vous prenant, vous ressortiez  à peine du hanga qu’il faisait déjà jour avec un soleil au rendez-vous.

Les sets et lives s’enchaînant, il est déjà 14 heures. Je n’ai pas vu le temps passé. La fatigue commence à se faire ressentir. Je décide donc d’aller au foodtruck déguster un excellent burger frites au tarif très abordable avant de sommeiller sur une des palettes à disposition, je n’avais vraiment pas la détermination pour faire l’aller retour Paris-Meaux. Toute la journée du samedi fût assez calme, il n’y eût pas énormément de monde, mais de quoi faire de belles rencontres tout de même et de quoi avoir des partenaires sur le dancefloor. A l’approche de la seconde soirée, le lieu voit de nouveaux festivaliers arriver pour certains, revenir pour d’autres, le hangar se remplît petit à petit, l’enthousiasme se fait ressentir, le closing n’est pas prêt de s’arrêter… c’est reparti pour une nouvelle nuit blanche et plus encore. Je repars donc le lendemain matin vers 11 heures, avec une musique qui tourne encore en boucle dans ma tête et des basses qui ne cessent de me faire remuer.

Néanmoins, après une petite marche puis quelques minutes de stop afin d’arriver à la gare, je m’endors dans le train, épris de fatigue, et me réveille à Paris Est… Je suis très content de mon weekend, j’aurai passer de très bons moments là bas en compagnie de mes meilleurs comparses, mais aussi cette « techno indus » inarrêtable et y aurai fait de très belles rencontres.

Voici une partie des  excellents artistes présents à la OFF dont vous trouverez les morceaux et djsets sur soundclound ou youtube, en vous souhaitant une belle écoute.

 Joefarr, Sawlin, Abajour, David Asko, De Santi, DE vs. Troit, Enzo Mosconi, Harbot (FLmm x Empyrean), Herrmann, KAYA – Pierre Floch, Olivia Mendez, Opål, Parfait., Primitive live, RVDE, Salem Unsigned, Size Pier, Vakarm, X1000, & TBA (14 Artistes)

PS : ils valent tous le détour, j’ai été agréablement conquis par Primitive, Opal et Vakarm.

Notez cet article !
Nombre de vote : 0

Articles similaires :

Ak47Meow, la future star du R’n’B et du rap français ? La nouvelle génération du rap et du R'n'B français a la fâcheuse tendance à se cacher derrière une masse de pseudonymes dans les profondeurs d'Interne...
Juste1son : Hypnolove – La Piscine https://www.youtube.com/watch?v=iNvye72Cpx0 Cela fait des années que Hypnolove rythme nos étés, avec leurs tubes ensoleillés. Mélangeant des bass...
Les défricheurs de musique : quel rôle à l’heure d’Interne... Rémy Kolpa Kopoul nous a quitté il y a plus de deux ans. La figure historique de Radio Nova se définissait lui-même comme un « connexioneur ». Bien pl...
Comment trouver un emploi quand on est étudiant ? Les années étudiantes marquent l'entrée de certains(es) dans le monde du travail. Même si les motivations diffèrent (un travail alimentaire, un trav...
Theo
Moi, c'est Théo. Fêtard et sympa de nature, je peux porter de l'intérêt à tout type de chose. Je ferai notamment des articles sur des events parisiens.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz