image marine

Education / Scolarité,Société

L’intégration du numérique dans le milieu scolaire va-t-elle réellement changer les résultats des élèves ?

11 Mar , 2016  

En 2013, la France a été placée à la 25ème place du Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves (PISA) dans le classement pour les résultats scolaires. Dans notre contexte actuel, les inégalités se creusent entre les différentes écoles, privées et publiques et notre gouvernement tente de trouver des solutions pour fonder l’école de demain qui mettra tous les élèves sur un pied d’égalité. Dans une société où la technologie est en essor, l’espoir d’améliorer les résultats scolaires des élèves se base sur le numérique. Cependant, le numérique est-il vraiment la solution pour amener nos élèves à la réussite ?

Selon l’INSEE, en France, 64% des ménages ont un accès à internet, contre 12% en 2000. En l’espace de 10 ans, le numérique a pris une place prépondérante dans notre vie de tous les jours. En effet, revenons vingt ans en arrière : pas de portable en vue ni d’ordinateurs dans chaque domicile ! Aujourd’hui quasiment tous les jeunes et leurs parents ont un portable avec un accès à internet. Que de changements ! Et si justement ces changements arrivaient dans nos classes ? Les élèves étant de plus en plus connectés à la maison – comptant ordinateurs, tablettes et portables – ne peut on pas imaginer que ces appareils en cours permettraient aux élèves une meilleure concentration ?

Si le numérique vise à se multiplier dans les classes, chaque élève aura un Ipad. Celui-ci est considéré comme un outil utile et ludique pour les élèves. En effet, il les aiderait à se concentrer davantage, de plus ils auraient l’impression de s’amuser tout en travaillant. L’Ipad permet aussi d’avoir accès à plus de connaissances avec Internet.

Cependant, en 2013, les trois pays les plus performants au niveau de leur système éducatif étaient Shanghai (premier en lecture, mathématiques et en sciences), Singapour et Honk Hong. S’en suivent d’autres pays Asiatiques comme Taïwan et la Corée du Sud. Les pays Européens n’arrivent qu’à partir de la 8ème place avec le Liechtenstein. La France n’arrive qu’à la 25ème place sur 40. Ces chiffres montrent que les pays qui sont les mieux placés dans ce classement ne sont pas ceux qui utilisent le plus le numérique. A Shanghai, seulement 38% des élèves ont accès au numérique dans leur école.

Un point important a été souligné par André Tricot, auteur « D’apprendre avec le numérique » dans un interview pour Le Café pédagogique. Il y explique que le numérique n’est qu’un outil pour le développement des élèves. Par conséquent, ce qui reste le plus important est la méthodologie axée sur ce nouveau mécanisme. Même si tous les élèves s’adaptent facilement aux tablettes numériques, ils ne pourront pas apprendre sans l’aide d’un professeur qui devra lui-même acquérir un savoir faire dans ce domaine. Par conséquent, le développement du numérique à l’école demande aux professeurs d’effectuer des formations. Ils doivent montrer une motivation et un désir pour relever les défis du numérique dans nos classes.

De plus, une expérience a été faite dans les Landes, ils ont comparé les résultats du brevet des collèges des écoles avec les outils numériques avec celui des écoles qui utilisaient la manière traditionnelle. Les résultats ont permis de constater qu’il n’y avait pas de différence entre les élèves qui avaient utilisé des outils numériques et ceux qui avaient travaillé avec la méthode classique. Cette étude s’est déroulée de 1998 à 2011, et les collèges qui avaient le numérique et ceux qui ne l’avaient pas avaient, chaque année, les mêmes évolutions dans les résultats .

L’étude a donc permis de démontrer que, certes, les outils numériques captent davantage la concentration des élèves et leur permettent d’être plus motivés, cependant ils ont peu d’effet sur les résultats scolaires.

Le numérique, bien présent dans notre vie de tous les jours, doit s’intégrer à notre système scolaire. Pourtant, pour l’instant le numérique n’est pas au point pour faire réellement progresser les élèves. Même s’il reste efficace pour les aider à se concentrer, ce qui reste primordial est l’investissement des élèves et des professeurs dans leur travail.

Notez cet article !
Nombre de vote : 0

Articles similaires :

Les Bermudes, 1er pays du monde à abroger la législation qui autorisai... Le 7 février de cette année, le gouverneur des Bermudes John Rankin a promulgué une nouvelle loi renversant le droit des couples gays à se marier, m...
Vermin Supreme, le candidat le plus pertinent à l’élection présidentie... Depuis quelque temps, la campagne présidentielle des Etats-Unis se resserre inéluctablement vers une issue sans surprise, ponctuée de temps à autre de...
Faut-il mener une politique « réaliste » en Syrie ? Ce dimanche, une série d'attentats à Homs et Damas faisait quatre-vingt-dix victimes. Dans ces villes au cœur du conflit syrien, les attentats sont ...
Affaire Alstom : Question économique ou problème politique? C'est certainement le débat économique de cette rentrée : Alstom, le géant français annonce mettre fin aux activités du site historique de Belfort. L’...
Marine
Etant étudiante pour me diriger vers l'enseignement toutes les questions éducatives m'intéressent vivement, et j'espère vous donner envie de découvrir ce monde incontournable, fascinant et passionnant que représente l'éducation dans notre société.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz