Mike Lucazz - Photo Promo 1 BD

Interview,Musique

[Interview] Juste quelques questions à Mike Lucazz

19 Mai , 2016  

Il a fait les premières parties des concerts de Rohff avec d’autres artistes, le rappeur Mike Lucazz répond à nos questions. L’occasion pour nous de revenir sur son rapport à la musique et sa futur mixtape.

J’ai lu que tu t’es appelé Mike pour Mike Tyson et Lucazz en référence à American Gangster. Est-ce que c’est parce que dans le rap, comme dans la boxe et le milieu des gangsters, il faut être le numéro 1 ?

Oui, dans le rap je pense qu’il faut vraiment être le numéro 1. Par ce nom, j’ai vraiment voulu appuyer ma détermination, comme Mike Tyson. Faut savoir être incisif.

Tyson-Pose-by-Watson-1a

Mike Tyson lorsqu’il était au top de sa forme.

Du coup, tu es déterminé mais c’est quoi ton objectif ? Quel est le projet que tu souhaites réaliser ?

Faire la meilleur musique. Vendre, pour moi ça veut dire que les gens adhérent à ma musique, que ce que je fais est validé par le public. Être le meilleur, c’est vraiment ça le but.

Justement, tu parles de vendre. Tes premiers projets étaient gratuits, est-ce que la mixtape qui arrive sera payante ? Gratuite ? Un mélange des 2 ?

On va faire que du payant, on était gratuit avant (rires). Maintenant, il y a pas mal d’artistes qui font des trucs gratuits, je pense que c’est pour apaiser le public et leur donner envie. Mon projet gratuit a été très bien accueilli. C’est ce qui m’a aidé à signer dans une maison de disques. Les gens qui m’ont découvert grâce à ça m’accordent un certain crédit donc c’est à moi de ne pas les decevoir pour la suite.

D’accord, comme tu parles du fait que tu as été « découvert » je suis obligé de parler de Rohff. Comment t’as fait pour le rencontrer ?

Il vient de Vitry-sur-Seine et moi aussi, les rapprochements se font rapidement à Vitry. Il a aimé certains de mes morceaux. C’est quelqu’un que j’apprécie humainement et comme artiste. On a pu collaborer ensemble pour un morceau, Insomnie, qui était un solo à base.

Qui est-ce qui est venu se rajouter à Insomnie ? C’est toi ou lui ?

C’est lui mais en vérité il a vraiment validé le son. Moi je lui ai dit « Ah ouais, t’as validé ? Ca fait plaisir. Bah vas-y, pose ton couplet ». Il l’a fait avec plaisir, ça s’est fait un peu tout seul.

Et j’ai vu que t’as même fait les premières parties des derniers concerts de Rohff, t’en as retenu quoi ?

Les premières parties, c’était une super expérience. J’étais pas connu, j’ai été dans le bain directement. Mais j’étais pas tout seul. C’était une très bonne expérience. Ca donne envie d’en refaire.

Tu vas bientôt faire des concerts ?

J’espère, normalement il y en aura un à Vitry, quand la mixtape va sortir. Ca sera le feu.

Justement pour la mixtape, est-ce que ça sera que des sons un peu sombres et street comme Le Gros ou bien il y aura un mélange ?

Dans mes projets gratuits, il y avait pas que du sombre, c’était clair parfois aussi. Il y avait un mélange. La suite sera pas aussi sombre. Je veux montrer que je suis capable de faire plusieurs choses, comme avec Couper Detailler ou Bel Air.

Du coup, ce qui t’intéresse c’est de mélanger les deux ?

Exactement, faut pas que le rappeur soit cantonné au style sombre. Il y a que en France qu’on se cantonne à un style. Ceux qui peuvent faire plus, n’osent pas.

Parce que c’est mal vu, les gens diront que ces artistes font des sons « commerciaux ».

C’est dommage, tu vas dans d’autres pays, c’est pas mal vu. Lil Wayne fait du rock et il est validé. Mais je pense que si demain un rappeur fait du rock en France, il sera dévalidé par les gens (rires).

Pas faux. Au fait, qu’est-ce qui t’as donné envie de faire du rap ?

Je suis quelqu’un qui aime beaucoup la musique. Je suis passionné de musique.

Et ça vient d’où ?

De ma mère. Quand j’étais petit, elle mettait tout le temps de la musique. Elle aime beaucoup la musique. Du coup, j’écoutais et j’écoute toujours un peu de tout, les sonorités africaines etc.. A l’école, j’avais aussi beaucoup de facilité en français, c’était ma matière préférée. J’étais même le premier de la classe, je connaissais Albert Camus (rires). Comme j’aime la musique, j’aime le français, j’ai commencé à écrire. C’était laborieux au début mais j’ai continué et progresser.

liste_A-propos-dAlbert-Camus_8727

Albert Camus lorsqu’il était au top de sa forme.

Et justement comme tu veux progresser, comment est-ce que tu vois ta carrière dans 10 ans ?

Alors le but, c’est d’être un Doctor Dre. C’est le but de chaque rappeur, normalement. Dre est milliardaire. Il a porté les plus gros. Il a révolutionné pas mal de choses. Et ce mec là, il vient de la rue. Quand tu viens de la rue, le but c’est d’atteindre un sommet comme il l’a fait. Pour moi, c’est le rappeur qui a le mieux reussi. Il a découvert Eminem, Kendrick. On sait même pas qui est au dessus de Dre. Après, je dis ça parce que je suis un fan (rires).

Et s’il te propose un featuring ?

J’y vais direct ! Même s’il me dit que je gagne 1 euro sur le feat, je lui dis que c’est pas grave, je le fais quand même. Après, je l’attaque en justice (rires).

En parlant d’1 euro, tu peux déjà vivre de la musique ?

Non, pas encore. Je travaille à côté. Je retourne bosser dès demain. Faut travailler, payer le loyer, aider la maman. C’est une passion la musique. Je pense que tout le monde aimerait vivre de sa passion. C’est la meilleur des choses. J’espère un jour en vivre mais quoiqu’il arrive je continuerai à faire de la musique parce que c’est un kiff.

Tu peux me dire quel est le rappeur qui t’as le plus inspiré (peu importe sa nationalité) ?

Aux States, c’est Dre. Il m’inspire par sa détermination, son travail. En France, c’est Fabe ou Despo. Des gens avec une très très grosse plume. Après, Despo lui c’est vraiment une plume. Il prend une punchline, il l’amène super loin.

fabe

Fabe

vignette_65

Despo Rutti

En parlant de plume, t ‘écris tout seul ou avec quelqu’un ?

Tout seul mais j’ai pas la capacité de faire les instrus. J’écris tout seul, il y en a beaucoup qui le font pas. Je pense que c’est mieux d’écrire soi-même, pour pouvoir progresser dans l’écriture.

Et quand t’écoutes tes anciens sons, est-ce qu’il en a qui te plaisent pas ?

Oui, tout le temps. Même celui que j’ai fait il y a une semaine. Mon problème c’est que j’écoute trop mes morceaux après je me dis «  Ah non, il est nul en fait ! » mais les autres me disent «  Non, il est lourd ». Je suis un peu perfectionniste.

Et ça te prend combien de temps de te dire. «  Ah celui-là, il est bien » ?

Un mois environ mais ça varie. Je pense qu’un album qui dure c’est celui qui peut s’écouter sur le long terme. Il y a des albums sortis il y a longtemps mais tu réussis à les écouter aujourd’hui malgré que tu les connaisses déjà. Tu ressens un plaisir par rapport à ce que le mec va dire. Il y a des albums tu les écoutes une fois, deux fois et après tu les jettes.

Tu penses à quel album en disant ça ?

Je veux pas clasher(rires). Mais je pense qu’il y a beaucoup d’artistes, t’écoutes leur album, tu l’oublies après. Un bon album, tu l’écoutes tout le temps et il reste toujours lourd.

Récemment, quel album t’as fait ressentir ça ?

En ce moment, l’album que j’écoute qui est sorti il y a un peu longtemps, c’est Nothing was the same de Drake. Et un album qui va durer, c’est le dernier de SCH. Il est super lourd au niveau des musicalités, du délire, de l’ambiance.

Notez cet article !
Nombre de vote : 5

Articles similaires :

Juste1son : 2 Chainz – Doors Open ft. Future https://www.youtube.com/watch?v=v7xZbJ_pdBE 2 Chainz mène sa carrière atypique depuis des années dans le rap. Figure emblématique de la scène d'Atl...
Les défricheurs de musique : quel rôle à l’heure d’Interne... Rémy Kolpa Kopoul nous a quitté il y a plus de deux ans. La figure historique de Radio Nova se définissait lui-même comme un « connexioneur ». Bien pl...
Que s’est-il passé dans l’actualité musicale cette semaine... Toutes les semaines, Juste1Question vous livre son bilan, jour par jour, de la semaine musicale écoulée. Entre découvertes indés et stars internationa...
Pépite, bande-son d’un été nostalgique ? Une pépite, qu'est-ce que c'est ? C'est l'or que l'on trouve à force de creuser le sol. C'est l'éclat de chocolat que l'on trouve avec bonheur dans so...
Messan Moïse Ayivi
J’écris dans à peu près toutes les catégories. Cela me permet de traiter d’informations diverses en m’impliquant beaucoup dans mes recherches et mes enquêtes. J’espère que vous apprécierez mes articles.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz