The Pirouettes

Culture / Divertissement,Interview,Musique

[INTERVIEW] Et si The Pirouettes étaient un groupe de rap ?

22 Fév , 2017  

En 2016, j’ai écouté essentiellement du rap français et The Pirouettes. Au départ, j’étais un peu surpris du mélange. Puis petit à petit, une question m’est apparue, évidente. Si tout le monde voit dans le duo à la pointe de la nouvelle scène française qui sera bientôt en concert à La Cigale les héritiers de la pop des années 80, ne seraient-ils pas plutôt au fond un groupe de rap ? Je suis finalement allé leur poser la question moi-même, interrogeant Léo sur leurs influences et leurs goûts en rap français. Le résultat est loin d’être décevant : de Kaaris à I AM en passant par Hamza, The Pirouettes sont bel et bien des connaisseurs.

Vous collaborez fréquemment avec Kevin Elamrani, qui est un clippeur essentiellement rap, comment vous êtes vous rencontrés et pourquoi ce choix de collaboration ?

C’est Kevin qui est venu vers nous au moment de la sortie de notre deuxième EP L’importance des autres. Il avait entendu parler du groupe via La Trempe un webzine de qualité. Au moment où il nous a écrit on avait justement besoin d’un clip au plus vite et on s’est naturellement mis d’accord sur le titre « Dernier métro ». Dès notre premier rdv avec Kevin on était sûr qu’on allait faire de grandes choses ensemble. C’est quelqu’un de très charismatique et très inspirant.

On a vu Zuukou Mayzie du 667 dans votre dernier clip, c’est un choix de Kevin Elamrani ou de vous ? Vous écoutez ce qu’il fait ? Il partage avec vous un goût pour la pop rétro-douce ?

On connaissait que son tube « Tinder » avant de le rencontrer sur le tournage. C’est Kevin qui nous l’avait fait découvrir. Depuis on a écouté toute sa mixtape Disneyland qui est trop cool, et il est même question qu’on joue dans un de ses clips nous aussi.

Zuukou adore ce qu’on fait, ça fait plaisir, mais indépendamment de ça c’est vraiment la personne la plus gentille qu’on ait rencontrée récemment. Un vrai petit <3 .

Trouvez-vous que vos clips ont une « couleur » rap ? Je pense notamment à l’utilisation du cadre urbain et à la mise en scène des interprètes dans une histoire, comme dans « Dernier métro ».

Oui c’est possible. Dans nos clips comme dans nos chansons on essaye d’être fidèles à nous-mêmes. On habite à Paris entourés d’immeubles et on prend le métro tous les jours donc la ville est forcément présente. Mais je crois qu’on essaye avant tout de donner un côté cinématographique à nos clips. Pour celui de Dernier métro par exemple on voulait un côté science-fiction.

Plus globalement, le choix de vous mettre en avant dans vos différents visuels (pochettes, clips, etc) c’est un choix de votre part ou ça c’est fait spontanément ? C’est vachement « rap » aussi comme démarche.

C’est un choix oui. On aime que les artistes qu’on écoute se montrent et se mettent en scène. Et puis ça fait plus de likes quand tu montres ta tête, c’est plus vendeur 🙂

J’ai vu dans une interview de vous que vous écoutiez beaucoup de rap français en ce moment, qu’est-ce qui vous plaît particulièrement dans ce qui se fait en ce moment ?

– On a eu la chance de collaborer avec Hyacinthe pour son prochain album. On a entendu plusieurs extraits et même vu deux clips et on peut vous dire qu’il arrive très très lourd !

– Toujours dans les rappeurs blancs on a beaucoup écouté Agartha l’album de Vald qui est sorti il y a quelques semaines. On adore son personnage en interview et le morceau « Ma meilleure amie » est un vrai tube.

– « Tchouin » le dernier single de Kaaris nous fait vraiment kiffer haha.

– Booba toujours.

– On adore Sneazzy. Sa dernière mixtape Dieu bénisse Supersound, est vraiment bien. Dans le genre on le préfère même à Nekfeu.

– Hamza est vraiment stylé aussi. Même si le meilleur projet qu’il ait sorti reste H24 pour nous. Ce serait cool qu’il revienne avec un truc à la hauteur.

– Damso parce qu’il a une pure voix et des pures mélodies.

Il y a certaines de vos prods qui sont vachement raps, je pense aux couplets de « Soleil rare » ou « Signaux». Ce sont des influences conscientes ? Vous avez des producteurs raps fétiches voire des gens avec qui vous aimeriez bosser ?

La prod de « Soleil rare » est d’un pote beatmaker qui s’appelle Lucas OPRV, il est très fort. La prod de « Signaux » est assez rap aussi car elle repose sur un sample du morceau « Temps X » de Didier Marouani. Mais j’avoue qu’on s’intéresse pas plus que ça aux producteurs de rap, c’est un peu une erreur de notre part.

Il y a souvent des passages rappés-parlés dans vos chansons, ça vient du rap, ou de la variété française ? Un peu des deux (après tout, le 1er tube de rap français n’était-il pas « Chacun fait c’qui lui plaît») ?

Plutôt du rap je dirais. Quand on écoute de la variété c’est plus pour entendre des grandes mélodies à la Balavoine.

Il y a un côté « méta » dans beaucoup de vos morceaux (parler de votre rapport au monde de la musique etc) comme dans « Jouer le Jeu ». C’est un truc un peu référencé au rap ?

C’est présent dans tous les styles de musique je crois. Je pense à plusieurs morceaux de Michel Berger « Les princes des villes», « Celui qui chante»

Le côté egotrip à la sauce pop, comme dans « Briller comme des étoiles», c’est aussi un clin d’oeil au rap ?

Pour le coup oui, c’est vraiment un style d’écriture qui nous vient du rap. Et j’insiste sur l’idée que c’est à prendre avec un certain recul. Chez nous comme chez les rappeurs je pense qu’il y a toujours une part de fun et de second degré.

Il y a des rappeurs dont les plumes vous influencent dans votre travail d’écriture ?

Je sais pas s’il y en a qui nous influencent directement mais il y en a beaucoup qu’on admire pour leur talent d’écriture. Booba ça doit faire presque 20 ans qu’il écrit des punchlines et il arrive encore à évoquer de nouvelles images et à se renouveler. On adore comment Drake écrit sinon, ultra simple et ultra fluide.

Le 1er artiste de rap français que vous avez aimé :

I AM pour leur album L’école du micro d’argent. Pendant longtemps j’écoutais surtout du rock et j’allais même jusqu’à dire qu’il n’y avait que I AM en rap français. C’est fou comme on peut se tromper.

Ceux que vous écoutez le plus en ce moment :

On a déjà un peu répondu à cette question mais ces jours-ci c’est vraiment Vald, Shay, dont on a beaucoup fait tourner l’album à la maison et nos potes Nusky et Vaati qui viennent de sortir leur EP Bluh

Votre duo de rap français préféré :

Alkpote et Sidisid dans La Ténébreuse Musique

Plutôt rap américain ou rap français ?

J’ai l’impression qu’on est plus pointus en rap français mais on écoute beaucoup d’américains comme tout le monde, Kanye West, Frank Ocean, Young Thug…

Votre rappeur ou rappeuse américain-e préféré :

Je dirais que c’est Drake. On a vraiment saigné l’album Views et on a hâte du prochain. Les premiers extraits genre « Fake Love » défoncent.

Notez cet article !
Nombre de vote : 13

Articles similaires :

Tandem: le moyen le plus efficace d’apprendre une langue étrangè... Actuellement en Erasmus en Allemagne, j'ai découvert en arrivant une alternative très intéressante proposée par l'université pour apprendre une la...
Alexander Zverev est-il le futur numéro 1 du classement ATP ? Roger Federer le demande souvent en tant que sparring-partner ; Nadal a parlé de lui comme le futur numéro 1 mondial, et le prodige du tennis de...
L’émission « Touche Pas A Mon Poste » (TPM... Plus besoin de présenter "Touche Pas A Mon Poste", de 19h à 21h, l'émission divertit plus d'un million de Français. Récemment, il a été question d'u...
Juste1son : Vince Staples – Summertime https://www.youtube.com/watch?v=lYSJU0MW-Ro Ca y est, on est tous rentrés de notre pause estivale. Mais rappelez-vous un moment bien particulier de...
Guillaume
J'écris sur la culture – notamment la musique - et l'actu sur ce site. Sinon mes goûts musicaux se situent quelque part entre David Bowie et Meek Mill.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz