htc

High-Tech

HTC a-t-il touché le fond?

16 Mai , 2016  

 

Suite à l’annonce d’un nouveau trimestre catastrophique, HTC n’a plus le droit à l’erreur. La marque Taïwanaise est à la peine depuis des années, n’ayant plus jamais réussi à reproduire le succès du premier One. La marque mise sur le lancement de son nouveau téléphone, le HTC M10, pour redresser la barre. Doit-on croire à un rebond historique pour l’entreprise?

Un modèle prometteur

Sur le papier, le prochain téléphone de la marque est un véritable petit bijou. Le modèle M10 va embarquer un processeur à quatre cœurs Snapdragon 820, très puissant et accompagné d’une puce de 4 Go de RAM. Le M10 est aussi le premier à passer à l’Ultra HD. La résolution de son écran est de 2650 x 1440 pixels. Toutefois, HTC n’a toujours pas adopté l’AMOLED pour ses téléphones. Le stockage est de 32 Go extensible jusqu’à 2 To. Enfin, niveau autonomie, le téléphone serait aussi bon que l’endurant Galaxy S7 de Samsung. Les ingénieurs ont garanti une autonomie d’une journée en utilisation intensive (jeux, vidéos, téléchargements). Cerise sur le gâteau, grâce à la technologie Quickcharge 3.0, le M10 se rechargerait de 50% en 30 minutes.

HTC-One-M10-Header

HTC ONE M10

Niveau image, on remarque le retour de l’ultrapixel. On a pu découvrir cette technologie avec M8. Elle consiste à utiliser un appareil photo avec des pixels plus grands. Résultat : l’appareil ultrapixel capte plus de lumière qu’un autre classique ce qui donne plus d’intensité aux photos le jour et un meilleur rendu la nuit. La technologie a été abandonnée sur le précédent téléphone de la marque, par manque de netteté sur les photos. Elle revient avec de réels progrès : on passe de 4 à 12 mégapixels pour l’appareil photo et de 2 à 5 mégapixels pour la caméra frontale.

htc-one-a9_d3b05b8ec68656fa

HTC ONE A9

Enfin, pour le design, HTC se base sur son dernier modèle le A9. On pourrait même dire qu’il le reproduit tant la ressemblance est frappante. On retrouve donc un écran 5,2 pouces, le bouton inférieur pour la lecture d’empreintes (mais pas plus que ça) et des touches de ses deux cotés. La bande noire caractéristique à la marque disparait. La coque en aluminium est toujours présente avec une apparence plus brute. Cet effet est obtenu par des bords plus raides. Apple soigne le contour de ses téléphones, HTC fait l’inverse en les rectifiant.

La marque taïwanaise chercherait-elle à faire oublier la polémique entourant le design du A9 ? Quoiqu’il en soit, HTC revient à ses anciens succès en se rapprochant du design du M7, plus grand succès de la marque. Dernier point positif, le Sense 8 a été repensé. La sur-couche Android est ultra-personnalisable. Vous avez une liberté absolue pour organiser vos icônes et un nombre accru de paramètres pour améliorer l’utilisation.

HTC revient avec un sérieux concurrent pour les géants que sont Apple ou Samsung. Mais pourquoi il fait toujours figure d’outsider?

Bon élève, jamais excellent.

HTC souffre de son image auprès des consommateurs. La marque est peu connue du grand public. En France par exemple, sa part de marché est négligeable comparée  à celle d’Apple ou de Samsung. C’est simple : pour 10 iPhones vous voyez moins d’un HTC. Et ça se ressent sur l’image de la marque. HTC est une marque redevenue périphérique comme Nokia.

Dans un marché comme celui des téléphones, c’est une plaie. Le marché de la téléphonie, notamment dans le haut de gamme, fonctionne surtout à l’image. L’offre est quasiment homogène : les téléphones ont sensiblement les mêmes prix, les mêmes capacités techniques. Tout se joue donc sur le design et le marketing. Dans ses deux domaines, la marque à la pomme excelle, bien que Samsung et Huawei soient revenus en force. Samsung joue sur le marketing de masse et s’impose comme la marque la plus répandue. Huawei se place comme une alternative aux deux marques en essayant de jouer sur les prix ou la qualité de ses modèles. Mais les chinois n’arrivent pas à égaler les deux colosses.

AndroidPIT-Samsung-galaxy-s7-4

huawei-P9-officiel

Pour résumer, HTC est un bon élève, qui a des bonnes notes partout mais qui n’est le meilleur nulle part. Aussi bon qu’il soit, on ne le remarque que peu et on ne le reconnait jamais. C’est ce dont souffre la marque. Ses modèles sont toujours de bons produits mais ils n’ont pas de caractéristiques qui les rendent exceptionnels. Et aujourd’hui, ce quelque chose est dans l’image que la marque se donne d’elle-même. Dans « l’esprit de sa marque » pour Apple, dans le leadership du marché pour Samsung, dans la démonstration de force pour Huawei. HTC ne met en avant aucune caractéristique suffisamment forte pour faire face.

Surprendre, encore une fois.

La marque repose donc sur un nouvel effet de surprise. Elle espère reproduire l’accueil positif qu’a reçu le M7. Le téléphone a en effet plu par son design simple, travaillé et original. A l’époque, l’image de la marque était aussi associée à celle de Beats Audio. Beats qui était à l’apogée de sa notoriété. Le succès du téléphone n’a donc rien d’anodin. Le M7 était un combo gagnant entre notoriété et nouveauté.

HTC ne dispose plus de Beats désormais, passée entre les mains de la firme de Cupertino. Mais elle bénéficie de l’épuisement d’Apple. Le géant à la pomme déçoit de plus en plus en termes d’innovation et cela se ressent sur sa compétitivité. Le M10 peut trouver dans des déçus d’Apple une demande conséquente. L’évolution des technologies maison d’HTC (Ultrapixel, Boomsound) peuvent aussi séduire de nouveaux consommateurs, cherchant un téléphone plus caractéristique qu’un Samsung, un Huawei ou un LG.

image2

ultrapixel1

L’ultrapixel avec un fort et un faible éclairage

Encore une fois, ces caractéristiques sont loin d’être suffisantes pour garantir le succès du M10. HTC a raison d’être optimiste. Le constructeur a fourni un produit qui présente une réelle évolution par rapport au précédent. C’est un produit qui se place largement au niveau de la concurrence cette fois-ci. Toujours est-il que la concurrence féroce et les effets de masse peuvent très vite avoir raison du très bon M10. Un échec pourrait signifier la fin de la branche mobile de la marque taïwanaise. Mais au point où elle en est, difficile de faire pire.

Notez cet article !
Nombre de vote : 0

Articles similaires :

IDEF 2016 : La VR, gadget ou révolution ? Du 27 au 29 juin à Juan-Les-Pin, sous le soleil du sud de la France, se déroulait l'IDEF. Très peu connu du grand public, le salon a pourtant une gr...
Le changement, c’est maintenant ? Le nouveau Pokémon : Parlons-en ! A moins d’un mois de la sortie du nouveau Pokémon : Lune & Soleil, certains ont déjà pu découvrir en avant-première les nouveautés que réserve c...
Que vaut vraiment Pokemon Go ? Alors qu'il n'est pas encore officiellement sorti en France, Pokemon Go fait déjà son petit bout de chemin  médiatique. Il faut dire que cette applica...
Elon Musk : Vers l’infini et au-delà ? Ce dimanche est à marquer d’une pierre blanche pour Elon Musk. Il représente un véritable bond en avant pour SpaceX : la mise en orbite de 10 satell...
Joao
Je m’appelle Joao et je suis chroniqueur chez Juste 1 Question. Je cherche à vous informer sur l’actualité mondiale de façon simple, concise et avec un grain d’humour. Je veux que vous puissiez appréhender chaque info. Pour cela, je compte toujours aller à l’essentiel et vous apporter les faits et mes analyses sans fioritures. Bref, mon but est de vous montrer que vous pouvez comprendre ce qui vous entoure en vous posant juste 1 question.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz