writing-828911_960_720

Astuces Scolaires,Education / Scolarité

Quelles sont les fautes de français à ne pas faire ? (Seconde Partie)

17 Mai , 2016  

Bienvenue pour ce nouveau rendez-vous au sujet des fautes de français à ne pas faire ! Cette fois-ci, nous traiterons des fautes qui sont assez difficiles à repérer et dont les règles sont, sans doute, inconnues pour beaucoup d’entre vous ! Bonne découverte et à bas les fautes de français ! Vive la France, et vive le Français !


Faute N°1 : Malgré que.

Deuxième faute, plus subtile, car nous sommes beaucoup à en user : Malgré que. En effet, « Malgré que » ne peut être utilisé qu’avec le verbe « Avoir » au subjonctif et équivaut à « malgré-moi » ou « malgré-toi ». Dans le cas où l’usage de « Malgré que » n’équivaut pas à « malgré-moi/toi », on privilégiera la formule « Bien que » ou « Malgré le fait que ».

– Voici des exemples démonstratifs :

« Les haricots sont bons pour la santé, mais Justine n’affectionne pas leur goût. Cependant, elle en mange quand même ! Malgré qu’elle en ait ! »

Cette phrase est correcte, et se traduit : « Les haricots sont bons pour la santé, mais Justine n’affectionne pas leur goût. Cependant, elle en mange quand même ! Malgré elle ! »

– Un autre exemple :

« Malgré qu’il fasse beau, je ne pourrai pas vous accompagner au parc car j’ai des devoirs à terminer. »

Cette phrase est incorrecte et la formule « malgré que » doit être remplacée. Ainsi, la phrase exacte serait : « Bien qu’il fasse beau, je ne pourrai pas vous accompagner au parc car j’ai des devoirs à terminer. »

– Un dernier exemple :

« Je dois être au lycée pour signer ma convocation à neuf heures mais je souffre de la grippe. Cependant la présence est obligatoire, et bien que je sois malade je vais devoir sortir de mon lit pour y aller, malgré que j’en ai.. »

Faute N°2 : Dans un second temps, puis dans un troisième temps..

Une ancienne règle oubliée de beaucoup je suppose ! Le mot « second ». Ca fait classe à entendre et à écrire, mais il faut savoir que lorsque l’on emploie ce mot, cela signifie qu’il n’existe pas de suite, et donc pas de troisième, quatrième, cinquième temps, partie, femme, mari, etc.

Un exemple pour y voir plus clair !

« J’ai un appartement à Londres, un second à Paris, un troisième à Beverly Hills et un quatrième à Tokyo ! »

Cette phrase est fausse, car elle évoque quatre appartements. De ce fait, il faut remplacer « second » par « deuxième » : J’ai un appartement à Londres, un deuxième à Paris, un troisième à Beverly Hills et un quatrième à Tokyo ! 

Cependant, si vous n’avez que deux appartements, et pas de troisième, vous pouvez utiliser ce terme ! Par exemple : « J’ai un appartement à Tokyo, et un second à Moscou ! »

Faute N°3 : J’espère qu’il aime mes gâteaux.

Une faute qui n’est pas aussi répandue que cela mais qui persiste tout de même : Le verbe j’espère. En effet, « J’espère » indique une supposition doublée d’une évocation quant au futur. Il faut donc utiliser le verbe qui suit au futur, soit : « J’espère qu’il aimera mes gâteaux ! »

Toutefois, il existe une autre règle importante : « J’espère », quelle que soit sa conjugaison, doit obligatoirement être suivie par un verbe conjugué à l’indicatif. Ainsi, si « j’espère » est employé dans une phrase où il est conjugué à l’imparfait par exemple, le verbe qui suivra devra être également conjugué à l’indicatif. Un exemple :

« J’espérais qu’il viendrait à la soirée de vendredi mais non, il n’était pas là ! »

Cette phrase est incorrecte, car « viendrait » est issu du verbe « venir » conjugué au conditionnel présent, qui ne fait pas partie de l’indicatif. La bonne formule est donc :

« J’espérais qu’il vint à la soirée de vendredi mais non, il ne fut pas là ! »

Faute N°4 : Ils croivent que j’ai tort alors que j’ai raison.

Aie aie aie. Le verbe croire conjugué à la troisième personne du pluriel donne : croient. On dit donc : « Ils croient que j’ai tort alors que j’ai raison. »

Faute N°5 : Je m’excuse.

Une idée répandue. Lorsque l’on souhaite se faire pardonner, on emploie la formule : « Je vous prie de m’excuser » ou bien « Excusez-moi ». La locution « Je m’excuse » est incorrecte car on ne s’excuse pas soi-même, de même qu’on ne dit pas « Je me pardonne » lorsque l’on souhaite qu’autrui nous pardonne.

Faute N°6 : Je vais au coiffeur.

Septième faute : Aller au coiffeur. En effet, le coiffeur est une personne. On ne va pas sur lui, nos pieds ne viennent pas écraser sa tête. On va chez lui, on dit donc « Je vais chez le coiffeur », ou bien « Je vais au salon de coiffure ».

De même, lorsque le verbe « Aller », précède une chose, une ville ou un moyen de transport physique, vivant (Cheval, pied..), il est suivi de « à ».

Lorsqu’il précède un moyen de transport non physique mais matériel (Avion, train..) et dans quasiment tous les pays (sauf masculins), il est suivi de « en ».

Lorsqu’il s’agit d’un lieu précis ou d’un pays masculin, le verbe est suivi de « au ».

Enfin, lorsqu’il s’agit d’une personne physique (coiffeur, dentiste, boulanger), « Aller » est suivi du mot « chez ».

Faute N°7 : Les Verbes à bon emploi.

Je termine cet article sur les verbes qui ne doivent pas être employés, et remplacées par d’autre qui sont incorrects. Ainsi, une liste des verbes et expressions qui sont erronées !

– Se couper les cheveux => Se faire couper les cheveux.

– Ce livre s’appelle : « Libéré, Délivré » => Ce livre s’intitule : « Libéré, Délivré ».

– Je vais te faire montrer ma nouvelle robe ! => Je vais te montrer ma nouvelle robe !

– Se manger un pain dans la figure => Se prendre un pain dans la figure.

– Je mange ma soupe => Je bois ma soupe.

– Je vais aller chauffer mes pâtes au four à micro-ondes => Je vais aller faire chauffer mes pâtes au four à micro-ondes.

Et voilà ! Comme mentionné ci-dessus, il s‘agit donc du second article sur les fautes de français, et donc il n’y en aura pas de troisième ! Bien qu’il existe encore plusieurs fautes comme : « La plupart / majorité des Français sont romantiques » (qui doit être : « La plupart / majorité des Français est romantique » car on parle de la plupart / majorité qui est le sujet initial), j’espère que ces deux articles vous auront permis de perfectionner votre français et réduire à la quasi-totalité vos taux de fautes de français commises ! Et pour ceux qui se préparent à passer l’épreuve du baccalauréat de français : Bon courage à vous !

Notez cet article !
Nombre de vote : 1

Articles similaires :

La réforme du concours d’entrée Sciences Po : un progrès ? Jusqu’à présent, pour être admissible à l’une des sept Écoles de Sciences Po Paris (niveau master), il fallait réussir le dossier de candidature et ...
Apprendre beaucoup ou bien apprendre ? « Mieux vaut la qualité que la quantité » est un dicton connu de la plupart d'entre nous, utilisé pour toutes sortes de raisons, lors de nos relatio...
L’intégration du numérique dans le milieu scolaire va-t-elle rée... En 2013, la France a été placée à la 25ème place du Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves (PISA) dans le classement pour les r...
Quel bilan de la Women’s march au lendemain de la signature d’une mesu... Samedi je me suis rendue à la Women’s March de Paris. Le lendemain de l’investiture de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, des millions d...
L.
Mystère et Merveilleux, Fantastique et Fabuleux, Sagesse et Surnaturel. Rêve et Réalité. - Je suis L. ; Je suis LifeStyle. - En vous souhaitant une belle découverte du site et un enchantement de nos articles.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz