4 fantastiques

Politique

Europe : l’union est-elle encore possible ?

13 Mar , 2017  

Lundi dernier, les principaux dirigeants de l’Union Européenne se sont prononcés en faveur d’une nouveau modèle pour l’Europe : fini l’uniformité, place à l’Europe à plusieurs vitesses. Ce serait une réponse à la montée des partis nationalistes afin de conserver les acquis de l’UE. Si l’on peut penser à une politique qui tient enfin compte des divergence qui existent entre les pays de l’UE, ne peut-on pas voir le signe d’une gouvernance impossible du continent européen ?

Vers une Europe à deux vitesses ?

Voilà ce que semble être la réponse à la crise sans précédents que traverse l’UE depuis 2008. Même Angela Merkel, la plus résistante à cette idée semble s’être fait une raison : il faut que l’Europe s’adapte au pays et non l’inverse. C’est sans doute un tournant majeur dans l’histoire de la politique européenne car celle-ci reposait sur une idée de convergence des pays vers un optimum économique. Optimum atteint grâce à l’efficience marché commun. C’est un véritable bastion de la conception européenne qui risque de s’effondrer.

Quelle Europe pouvons nous espérer d’avoir dans les prochaines années ? De fait, l’Europe se fait déjà à plusieurs vitesses. Le marché unique, l’espace Schengen, l’Euro, depuis Maastricht l’Europe s’est construite à la carte. Ces divergences de choix ont d’ailleurs débouché usr une situation économique complètement hétérogène sur le continent.

On peut donc déduire que la stratégie d’Europe à plusieurs vitesses que veulent développer les grands de l’UE se résume à : ceux qui veulent continuer à s’engager, qu’ils continuent ; ceux ne le veulent pas, prenez votre temps. En effet, la montée des nationalismes dans de nombreux pays à enrayé la machine européenne. L’Europe, si sourde des référendums, est aujourd’hui obligée d’entendre le bruit des urnes. Ainsi, la marche forcée européenne va laisser place au choix des états. C’est une période de pause qui servirait à assurer de nouvelles bases pour l’Union. Mais peut-on croire à la réussite de ce projet ?

Créer de nouvelles divisions

Car oui, l’Europe est plus divisée que jamais. Confrontée à des défis d’ampleur unique comme la mondialisation du terrorisme ou le réchauffement climatique, le continent se doit d’être uni pour les relever. Or ne fait-on pas le contraire ? Accepter une Europe à plusieurs vitesses c’est légitimer les inégalités entre les pays et créer des hiérarchies entre eux. Et évidemment, c’est aux nationalismes que cela risque de profiter. Il faudrait au contraire un plan commun basé sur la solidarité entre les pays : un plan qui prend en compte les spécificités de chacun pour les adapter au mieux aux objectifs de l’UE.

Mais aujourd’hui cela semble impossible. Le cas grec a révélé le manque de solidarité existant entre les pays de l’Union. Sans cette solidarité impossible de gommer les inégalités des pays en difficulté puisque les pays « riches » ne souhaitent pas « payer davantage » pour ceux qui sont en difficulté. Encore moins prendre le risque d’investir chez eux. Un paradoxe car nous sommes désormais bien tous sur le même bateau. La seule logique qui l’emporte de nos jours c’est celle du marché. La loi absolue de la concurrence qui décide qui réussit et qui échoue.

Il ne reste plus qu’a dresser le constat évident de la faiblesse voire de l’inexistence de gouvernance politique dans l’UE. L’Europe est encore un continent morcelé dont les pays sont incapables de s’entendre sur une politique commune viable. C’est un projet dont on veut profiter des droits et des récompenses mais jamais des responsabilités qu’il impose. Il est urgent de trouver des individus capables « d’unir » l’Europe. Ceux qui sauront passer outre les obstacles qui existent encore et montrer qu’une véritable coopération est possible. Et enfin, nous pourrons croire au rêve européen.

Notez cet article !
Nombre de vote : 0

Articles similaires :

Le PS va-t-il exploser ? Est-ce la fin de l'unité du PS (Parti Socialiste) ? La question est sur toutes les lèvres depuis le départ du gouvernement de Christiane Taubira, su...
Telegram : une application de djihadistes ? Rendue célèbre par son sulfureux créateur, Pavel Durov, Télégram est une application qui permet d'échanger des messages de manière cryptée. Un whats...
Avec le contexte actuel, la loi du Travail est-elle vraiment nécessair... Présentée comme un outil indispensable au retour à la croissance, la loi El-Khomri est l’un des textes phares de la politique réformiste que mène le...
La Monarchie Constitutionnelle : une solution pour la France ? Souvent raillée ou moquée, l’idée d’un retour à la monarchie fait son chemin parmi les français. Face au discrédit que connait la Ve république, cer...
Joao
Je m’appelle Joao et je suis chroniqueur chez Juste 1 Question. Je cherche à vous informer sur l’actualité mondiale de façon simple, concise et avec un grain d’humour. Je veux que vous puissiez appréhender chaque info. Pour cela, je compte toujours aller à l’essentiel et vous apporter les faits et mes analyses sans fioritures. Bref, mon but est de vous montrer que vous pouvez comprendre ce qui vous entoure en vous posant juste 1 question.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz