musk_as_dave

Société,Technologie

Elon Musk : Vers l’infini et au-delà ?

16 Jan , 2017  

Ce dimanche est à marquer d’une pierre blanche pour Elon Musk. Il représente un véritable bond en avant pour SpaceX : la mise en orbite de 10 satellites grâce à leur fusée. Après un cuisant échec en septembre, la réussite est au rendez-vous pour le milliardaire connu pour son audace. Jusqu’où peut-il aller?

A la conquête de Mars

Voilà l’objectif final de SpaceX. Il est affiché fièrement à accueil de leur site, symbole de l’esprit de l’entreprise. Un esprit insufflé par le caractère de son fondateur. Elon Musk s’est fait connaitre par ses projets pionniers et par l’énergie qu’il a déployé pour les concrétiser.

Et quel projet plus avant-gardiste que de s’établir sur une autre planète. La Terre est depuis longtemps trop petite pour l’humanité. Notre futur est au-delà du ciel. C’est en 2002 que surgit donc SpaceX dont la mission serait de porter l’humanité plus loin qu’elle n’a jamais pensé aller.

En 2012, la fusée Dragon rejoint la station spatiale internationale.

En 2012, la fusée Dragon rejoint la station spatiale internationale.

La compagnie a connu une croissance exponentielle depuis 2010 due à ses réussites consécutives dans la conception et le lancement de fusées. SpaceX devient en quelques années une référence dans le secteur grâce à ses fusées réutilisables. Toutefois, ce dimanche marque un fait inédit pour l’histoire de l’entreprise.

La mise en orbite de satellites par une fusée réutilisable ouvre une nouvelle ère dans la conquête spatiale. Désormais, SpaceX devient la première entreprise à pouvoir assurer un fret spatial régulier. Un coup de maître pour Elon Musk qui permet de rassurer ses investisseurs à la suite de l’inquiétant accident en septembre dernier.

Il ne reste plus qu’une dernière étape avant l’aboutissement du projet : les essais humains. La réussite de ce week-end permettrait d’obtenir le feu vert de la NASA à ce sujet.

Des ambitions démesurées…

Bien que ses ambitions concernent de plus en plus l’espace, Musk compte bien continuer à révolutionner l’industrie automobile. Tesla continue d’investir dans la démocratisation et la montée en gamme de la voiture électrique. Le constructeur se veut également pionnier dans le domaine de l’automobile autonome.

La Gigafactory est un autre projet ambitieux : en 2018 elle produirait plus de batteries en lithium que le monde entier

La Gigafactory est un autre projet ambitieux : en 2018 elle produirait plus de batteries en lithium que le monde entier.

Cependant, c’est avec un autre projet que Musk a crée l’effervescence. Selon le New Yorker, Tesla prévoirait en effet d’automatiser totalement sa production. Il s’agirait de rendre l’entreprise hyper productive, largement plus que ses concurrentes. On parlerait de robots qui assembleraient des véhicules sans arrêt.

Elon Musk se consacre aussi au développement de projets novateurs tels que l’hyperloop : une cabine motorisée propulsée dans un tube à plus de 1200 km/h. Elle permettrait de relier Los Angeles à San Francisco, l’équivalent d’un Paris-Marseille, en 30 minutes.

Mais il semble que les ambitions du milliardaire ne se limitent plus à la sphère de l’entreprise. Elon Musk a accepté de faire partie de l’équipe gouvernementale de Trump en tant que conseiller. D’abord réticent, Musk a fini par accepter la proposition du président-élu. Pourrait-on voir le début d’un engagement politique du patron de Tesla? Possible. Mais la présence de Musk au gouvernement a une toute autre importance pour lui.

Loin de se concrétiser.
En effet, la présence d’Elon Musk au gouvernement n’est pas un hasard. Tesla produit tous ses modèles aux Etats-Unis. Une firme de succès qui confirme la vision économique de Trump. Il serait alors aisé pour Musk d’obtenir du soutien de la part du Président pour ses projets et notamment SpaceX. Car la course à l’espace est un véritable gouffre financier. SpaceX a révélé une perte de 250 millions de dollars en 2015. Un parrainage de l’état rassurerait les investisseurs.

SpaceX n'a plus le droit à l'erreur

SpaceX n’a plus le droit à l’erreur

Il s’agit aussi de se rassurer face aux troubles que traverse Tesla également. L’entreprise est de plus en plus critiquée par ses consommateurs. En effet, si la marque se veut en avance dans ses produits, elle est constamment en retard sur la livraison. Le nouveau Model 3 ne devrait être lancé qu’un an après la date annoncée. La marque peine aussi à développer son réseau de bornes de recharge et les plaintes concernant la qualité des véhicules s’accumulent.

Tesla est aussi secouée par certaines affaires depuis quelques années. D’une part le licenciement polémique d’une cadre de Tesla en 2014. Cristina Balan qui aurait été évincée pour avoir pointé des défauts de production et rapporté le mal-être qui régnait dans l’entreprise. D’autre part, la mort d’un conducteur qui utilisait le pilote automatique à bord d’une Tesla.

La partie est loin d'être gagnée pour Elon Musk.

La partie est loin d’être gagnée pour Elon Musk.

Enfin, s’il profite de son aura de visionnaire, Elon Musk n’est plus autant pris au sérieux. L’industrie doute profondément de sa capacité à tenir les objectifs qu’il s’est fixé et surtout de son fameux plan d’automatisation intégrale. Il serait inconcevable car ce serait les fournisseurs qui se verraient débordés par un tel rythme. Cette volonté d’aller plus vite que son temps a contribué à lui attribuer une étiquette de rêveur parmi les investisseurs.

Aujourd’hui, Musk est donc une figure controversée. Son goût pour le risque est son principal atout face à des marchés toujours plus sceptiques. Mais, cette même force parait l’avoir mené sur une pente glissante dont il pense ne pouvoir gravir que poussant de plus en plus vers le haut. Reste à savoir si le milliardaire pourra tenir la distance, ou si, en poursuivant sa baleine blanche, il court à sa perte.

Notez cet article !
Nombre de vote : 1

Articles similaires :

Primaire socialiste : qu’est-ce qui a cloché ? Hier soir avait lieu le dernier débat du premier tour de la primaire du PS. Bien qu'il reste encore toute une semaine de campagne, l'élection a déjà u...
Partir en Erasmus : nos conseils avant de faire le grand saut vers l’i... Le programme Erasmus a récemment fêté ses trente ans et peut se vanter d’avoir permis à plus de trois millions d’étudiants de partir dans un autre...
L’Homme a-t-il délaissé la Lune? Trop coûteux et peu légitimes, les voyages habités vers la Lune on été délaissés depuis 1972, au terme de la  mission Apollo 17.A l'heure ...
Que représente le discours d’Emmanuel Macron à la Mutualité? Le 12 juillet au soir, Emmanuel Macron donnera à la Maison de la Mutualité un discours qui pourrait véritablement l'impliquer dans la course aux pré...
Joao
Je m’appelle Joao et je suis chroniqueur chez Juste 1 Question. Je cherche à vous informer sur l’actualité mondiale de façon simple, concise et avec un grain d’humour. Je veux que vous puissiez appréhender chaque info. Pour cela, je compte toujours aller à l’essentiel et vous apporter les faits et mes analyses sans fioritures. Bref, mon but est de vous montrer que vous pouvez comprendre ce qui vous entoure en vous posant juste 1 question.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz