photo-1436018626274-89acd1d6ec9d

Le coin des detectives,Société

Comment trouver un emploi quand on est étudiant ?

23 Mar , 2016  

Les années étudiantes marquent l’entrée de certains(es) dans le monde du travail. Même si les motivations diffèrent (un travail alimentaire, un travail pour gagner en expérience dans son secteur d’étude), la recherche d’emploi est commune à presque tous. Malheureusement, la demande ne faisant qu’augmenter, les employeurs en deviennent plus exigeants. Même pour un(e) étudiant(e) motivé(e), il devient donc difficile de trouver un petit job à temps partiel, complet ou pendant l’été. Pour optimiser vos chances, essayez de voir si vous respectez les quelques conseils que je m’apprête à vous délivrer. Je tiens à préciser que les conseils qui vont suivre sont ceux que j’ai pu mettre à profit et qui m’ont vraiment été utiles. Il ne s’agit donc pas de conseils insipides que l’on peut trouver un peu partout sur internet. Au contraire, ce sont des petites astuces qui m’ont servi.

Le CV : clarté et lisibilité valent mieux qu’une esthétique bancale.

Lorsque vous concevez votre CV, il est primordial de prendre en compte le fait que le Directeur des Ressources Humaines (quand il y en a un) verra passer 1000 Cvs dans sa boîte mail. Un écueil à éviter, c’est le CV type : « Template Photoshop » que l’on peut trouver sur YouTube. En plus de ne pas être original, il est très souvent mal réalisé car fait à la va-vite.

12828297_547970438701328_1961967748980066201_o

Fuyez ce modèle de CV.

Si vous préférez faire un CV sur Photoshop, il doit donc être créé par vous-même et sans tutoriels. Pour ceux qui auraient des CV dits simples ou pas assez beaux, ne vous forcez pas à en faire sur Photoshop. C’est surtout le contenu qui importe. Préférez surtout un CV simple qui met bien en valeur vos expériences. Privilégiez les caractères lisibles avec une taille agréable à la lecture. Il faut que la lecture soit fluide même pour un DRH fatigué ou ennuyé par ce fastidieux travail. Ainsi, cela paraît évident, les fautes d’orthographe et de grammaire sont à bannir que ce soit dans la Lettre de Motivation ou le CV. Rien ne doit accrocher dans la lecture.

Un autre conseil, c’est de titrer son CV. Un titre simple fera l’affaire, comme le nom du poste auquel vous postulez. Non seulement le titre montre que vous avez « personnalisé » votre demande mais il sera aussi utile pour vous retrouver. Par exemple, si le DRH égare votre CV, il saura à quel poste vous avez postulé. Ce point s’applique aussi pour la Lettre de Motivation. Cette dernière doit également être relativement personnalisée dans la forme et dans le fond.

Enfin, un autre point à ne pas négliger, c’est l’abondance d’informations peu pertinentes. Même si vous n’avez pas d’expériences professionnelles, ne mettez pas votre stage de 3ème. En plus de ne pas être très glorifiant, il est vite reconnaissable même si vous ne mettez que la date. Un simple calcul mental suffit pour savoir quel âge vous aviez lors de votre première expérience. Dans les centres d’intérêt, mettez ceux que vous pourrez justifier auprès du recruteur. Mettre « cinéma » et ne pas savoir quoi en dire ne vous mènera pas très loin… Une fois ces préparations faites, vous pouvez commencer à chercher des emplois.

Trouver un emploi en étant étudiant ou comment s'aventurer dans le brouillard en pleine pénombre.

Le chemin vers le travail est aussi scabreux que la traversée de ce lac.

Deux types d’emplois sont recherchés par les étudiants : celui qui leur sert surtout à gagner de l’argent et celui qui leur sert à gagner en expériences.

Pour un emploi alimentaire :

Nous sommes actuellement dans la période où il faut vraiment commencer à chercher un emploi dit « alimentaire ». Privilégiez les sites comme IndeedPôle Emploi bénéficie également d’une catégorie « Job d’été » qui peut être utile. Écumez les sites d’emplois, même les plus douteux. Gardez aussi en tête les dates des différents salons d’emplois. Ceux du 104 et du Crous ne sont pas forcément les meilleurs. Ils sont souvent bondés. D’autant plus que certains recruteurs quand ils le souhaitent, c’est-à-dire très tôt, soit avant la fin du salon. En mars-avril, les salons pullulent, il vaut mieux se concentrer sur les petits évènements.

Privilégiez le contact physique, il permet de vous démarquer. Peu appellent les recruteurs ou vont sur place. Mais soyez malins, cela ne sert à rien d’aller voir un Monoprix sur place alors qu’il s’agit d’une grande enseigne. Les grandes magasins centralisent leurs recrutements sur internet. Pour les deux parties, cela facilite la tâche. Bien sûr, dans vos déplacements anodins, gardez toujours un CV et une Lettre de Motivation sur vous. Cela vous permet de faire des candidatures spontanées. Si un magasin vous plait dans la rue, n’hésitez pas à y entrer pour postuler.

I- Les jobs d’hôtes/hôtesses d’accueil 

Ce sont des emplois à ne pas négliger. Quand ils sont faits dans l’aéroportuaire ou l’évènementiel, ils sont très éprouvants physiquement, surtout pour un premier emploi. Vous devrez composer avec des heures d’attente debout, des horaires très difficiles. C’est donc votre détermination qui sera mise à l’épreuve. Pour les plus motivés, postulez auprès des agences City One, Charlestown, Mahola, Pénélope. En plus d’être abordables pour les étudiants, ces emplois requierts souvent des entretiens collectifs donc ils vous roderont pour les entretiens que vous ferez pas la suite.

II- Les agences d’intérim 

Elles ne vous sont pas interdites. C’est même le contraire, n’hésitez pas à vraiment les harceler. Peu se déplacent, beaucoup ne font qu’appeler. Il faut que l’agence connaisse votre visage. Une fois par semaine, passez pour demander si vous avez eu une offre d’emploi. Fatigués, les employés voudront vous trouver un travail pour que vous arrêtiez de les embêter (et je pèse mes mots). Méthode peu glorieuse, mais à la guerre comme à la guerre.

Réussir un entretien est à la portée de tout le monde.

Collectif ou pas, un entretien est réussi quand l’employeur a été capable de cerner votre personnalité et votre adéquation avec l’emploi que vous souhaitez. Il faut donc que vous connaissiez le poste et l’entreprise dans laquelle vous postulez. Un petit exemple, chez Mahola, ils demandent à remplir un questionnaire avant de commencer l’entretien collectif. Dans le questionnaire, vous trouverez une question de ce type «  Quel est l’ancien nom de Mahola ? » ou « En quelle année l’entreprise a-t-elle été créé ? » Ce sont des questions assez superficielles mais qui montrent si vous vous êtes documentés sur l’entreprise dans laquelle vous allez travailler. Il faut donc être capable de répondre à des questions plus précises lors d’un véritable entretien.

Un entretien réussi passe aussi par une aisance à l’oral. On ne vous demande pas d’être un orateur romain mais de montrer que vous saurez vous exprimer de manière optimale en face des futurs clients. Je vous conseille de vous entraîner plusieurs fois devant votre glace pour juger de vos tics, de la gestion de votre souffle. Il faut savoir à partir de combien de minutes de paroles vous commencerez à fatiguer.

Les sessions d’aides aux 1ers emplois.

Les étudiants qui sont fraichement diplômés peuvent aller dans des sessions d’aides aux entretiens ou à la rédaction du CV. Le café de l’avenir est un très bon organisme d’aides à l’emploi. Attention, seuls sont autorisés à y venir ceux qui n’ont pas encore eux de 1er emploi. Grâce à ce café, vous pourrez également être en contact avec des employeurs qui vous aideront à trouver un emploi dans votre secteur d’études. Le groupe sera à taille humaine, ce qui est un point très important ! Le café se déroule chaque lundi du mois. Privilégiez ce genre d’initiatives et ne vous reposez pas sur les groupes Facebook tels que « Wanted » qui sont surtout une aide annexe. Ils ne doivent pas représenter l’essentiel de votre démarche.

Un emploi ou un stage dans votre secteur d’étude.

C’est beaucoup plus délicat à trouver. Il faut avant tout connaître les entreprises de votre secteur. Il faut aussi savoir quel emploi vous attire. Ne foncez pas tête baissée en spammant les entreprises. Dites-vous que vous n’avez qu’une chance d’envoi. Travaillez donc votre CV et votre LM de manière optimale. La lettre de motivation doit être un argumentaire qui souligne la logique de votre candidature. Gardez les expériences utiles pour les missions inhérentes à votre futur stage/emploi. Par exemple, inutile de parler d’un emploi d’hôte d’accueil chez Mahola quand vous postulez pour être routier. Si vous n’avez pas d’expériences. Misez sur une motivation pure, une lettre plus courte mais plus honnête. Ne mentez pas bien sûr, dans le cadre d’un emploi dans votre secteur, ce serait très handicapant. Montrez que vous êtes actifs et que vous n’attendez pas de tout recevoir. C’est pourquoi, je vous invite à effectuer des candidatures spontanées.

Par ailleurs, si vous souhaitez travailler dans un secteur disons plus créatif ou plus sclérosé, pourquoi ne pas vous lancer dans un projet personnel que vous pourrez ensuite mettre en évidence sur votre CV ? En plus de prouver votre force de proposition, il montre votre détermination et votre rigueur.

Avec tous ces conseils, j’espère que vous trouverez un emploi en cette période difficile. Gardez aussi à l’esprit que, seul, aucun article ou manuel ne vous permettra d’avoir un emploi (oui, oui, je viens de tuer l’intérêt de mon article). Il faut persévérer, trouver ses propres astuces. Une fois que vous serez rodés et que vous aurez quelques petites expériences tout deviendra plus simple. A bientôt pour un article où j’appliquerai tous ces conseils afin de savoir si je peux trouver un emploi pour cet été.

Notez cet article !
Nombre de vote : 0

Articles similaires :

Que sont devenus les disparus du régime nord-coréen ? Dans la nuit du 18 au 19 juillet, la Corée du Nord a de nouveau procédé à un lancement de missiles en direction de la mer du Japon. Une décision qui i...
Se faire publier par une maison d’édition relève-t-il du parcour... Oui, j'ai osé. J'ai envoyé mon manuscrit à une maison d'édition. Mon action était motivée par l'écriture de mon article mais au fond de moi, je pens...
La OFF était-elle de qualité ? Ce weekend a eu lieu le très attendu Closing de la OFF, un closing annoncé sans fin comme le mentionne le nom de l’évènement : OFF, Never Ending Clo...
Pologne : pourquoi la réforme sur l’IVG fait-elle l’objet ... Lundi 3 octobre, de nombreuses Polonaises sont rentrées en grève pour protester contre un projet de loi envisageant l’interdiction pure et simple de l...
Messan Moïse Ayivi
J’écris dans à peu près toutes les catégories. Cela me permet de traiter d’informations diverses en m’impliquant beaucoup dans mes recherches et mes enquêtes. J’espère que vous apprécierez mes articles.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz