Billie Eilish

Culture / Divertissement,Musique

Billie Eilish en concert à Paris : la naissance d’une popstar ?

8 Nov , 2017  

Le nom de Billie Eilish ne vous dit peut-être encore rien, et pourtant, ce nom est celui d’une star pour beaucoup de jeunes, et même de moins jeunes. À seulement quinze ans, la jeune américaine cumule en effet les millions de vues sur Youtube, a développé une esthétique et un univers musical très cohérents, malgré son jeune âge, et a des fans dans le monde entier. Et justement, ce 26 Octobre, la jeune artiste se produisait à Paris, dans le club très branché du « Carmen », devant une foule de ses fans.

Pour nous, c’était l’occasion de la revoir sur scène, après l’avoir découverte l’année dernière, lors d’un showcase privé organisé par son label, Polydor, où on avait été marqué son énergie si particulière. Mais cette fois, la jeune artiste ne jouait pas ses titres dans leur arrangement pop mâtiné des inévitables sonorités post-trap d’aujourd’hui. Elle les jouait dans une version nue, épurée, acoustique, simplement accompagnée de son frère à la guitare et aux claviers – frère qui interprétera lui-même un de ses titres au cours du show.

La jeune chanteuse s’est d’ailleurs plaint de ce choix du live acoustique à de nombreuses reprises (avec humour), regrettant de ne pas pouvoir se déchaîner, se bagarrer sur scène ce soir. Et pourtant, l’exercice était loin d’être dépourvu d’intérêt. Tout d’abord, parce que c’était l’intérêt d’étudier dans le détail l’étonnante palette vocale de Billie Eilish, dans toute sa pureté, et sa technique impressionnante. La jeune femme emploie ainsi au R’n’B dans sa technique vocale, tout en gardant des mélodies pops efficaces et évidentes. Passant de sons graves à des aigus atteints grâce à un décrochage vocal bluffants, Billie Eilish maîtrise sa voix à la perfection, avec aisance, sans trembler.

Deuxièmement, cette ambiance épurée était l’occasion de voir l’incroyable alchimie entre la chanteuse et ses fans. D’ailleurs, plutôt qu’une relation entre une artiste et ses fans, on avait plutôt l’impression d’assister à un dialogue entre des ami-e-s. Billie Eilish et ses fans ont en effet le même âge, sans doute les mêmes problèmes. Et quand le public chante presque religieusement, sur une simple guitare acoustique, toutes les paroles des chansons, chacun-e les chante en se les appropriant, en faisant des histoires de Billie Eilish leur-es propres histoires.

Quand elle envoie valser rageusement ses amoureux, c’est tout le public qui le fait avec elle, comme il se fait plus tendre et rêveur quand Billie l’est aussi. Quand la chanteuse demande au public s’il a passé une bonne journée, on lui répond comme on répondrait à sa meilleure copine, tout naturellement. Quand elle s’excuse de ce live « simplement » acoustique, on lui répond que ce n’est pas grave. Et on lui offre des fleurs pour lui fêter la bienvenue à Paris.

Enfin, le fait d’épurer ses instrumentales met en valeur la simplicité de ses mélodies, et leur efficacité. Sur un simple clavier, Billie Eilish distille des hymnes pops, tout en les mêlant au R’n’B, ou même à des sonorités plus hip-hop. La jeune chanteuse appartient en effet à une génération née après les années 2000, une génération qui a toujours connu la pop mondialisée, qui a grandi avec ce mélange musical, celui de l’Ipod, et qui n’hésite pas à allier les genres sans chercher à avoir une étiquette.

Employer les basses de la trap n’a rien d’étonnant pour une artiste qui n’avait que dix ans quand les Migos commençaient leur carrière. Les mêler à la pop est normale pour celle qui était enfant quand Lana Del Rey lançait ses premiers tubes. Reprendre Drake est évident pour celle qui l’a toujours connu comme l’une des plus grosses popstars mondiales. Bref, la jeunesse de Billie Eilish alliée à sa déroutante maturité (tout comme sa candeur s’allie à son côté parfois trash) est sans doute sa principale force, ce qui fait sa fraîcheur.

Le concert se finit devant un public heureux, et ému d’avoir vu sa star préférée, en vrai. Billie Eilish promet qu’elle reviendra en février, et que cette fois, elle fera un live plus « classique » et énergique, avec ses productions originales. À la sortie, une fan explique savamment à une autre que le frère de Billie Eilish a lui-même sorti un album. À côté, une jeune fille fond en larmes, subjuguée par l’émotion. Elle confie à sa mère qu’elle avait peur de ne pas réussir à rentrer, à cause de la longue file d’attente devant le club, et qu’elle était trop heureuse de l’avoir vue. Pas de doute : une popstar est née.

Notez cet article !
Nombre de vote : 2

Articles similaires :

Quand les Rêves deviennent réalités : Qui est le Némésis ? « Jack se réveille à l'hôpital, attaché au lit. Il panique et ne sait ce qu'il fait ici, mais c'est sans compter sur l'inspecteur présent qui lui ra...
Que faire pour la Nuit Blanche? Qu'est-ce que la Nuit Blanche ? Depuis 2002, la Ville de Paris organise sa "Nuit Blanche" chaque premier samedi d'octobre. Il s'agit de proposer ...
Bromance, le label électro le plus influent du rap ? Bromance est un des labels de musique électronique français les plus influents du moment. Depuis le règne d'Ed Bangers dans les années 2000, on avait ...
Quels sont les animes d’automne ? Pour les adeptes de l'animation japonaise, il est souvent facile de se tenir au courant des nouvelles sorties de séries animées. Elles s'effectuent ...
Guillaume
J'écris sur la culture – notamment la musique - et l'actu sur ce site. Sinon mes goûts musicaux se situent quelque part entre David Bowie et Meek Mill.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz