Four Tet

Culture / Divertissement,Musique

Que s’est-il passé dans l’actualité musicale cette semaine ? #2

17 Sep , 2017  

Toutes les semaines, Juste1Question vous livre son bilan, jour par jour, de la semaine musicale écoulée. Entre découvertes indés et stars internationales, découvrez notre carnet de bord musical hautement subjectif.

Lundi 11 Septembre

Kool AD, l’auto-proclamé « best rapper in the world », est en concert (chose rare) à Paris, à l’Olympic Café. Je vous avais déjà dit ici tout le bien que je pensais du rappeur-compositeur-écrivain-peintre. Le rappeur de la Bay Area est en effet hyper-productif depuis quelques années avec par exemple trois projets de 100 titres sur son Bandcamp.

Sous ses airs de branleur hédoniste, Kool A.D, influence les icônes raps comme celles de la pop, avec des prods particulièrement créatives et des paroles à la poésie absurde. Bref, comme le rappeur le dit sur Life & Time : « My name is Kool A.D / And I say a lot of shit / You don’t even really fucking need to listen to all of it / But some of it is nice / and this joint ? / This joint’s hella nice / Like fish on yellow rice » (« Mon nom est Kool A.D / Et je dis beaucoup de conneries / Tu n’a même pas vraiment d’écouter toutes ses putains de chansons / Mais il y en a des biens / Et est-ce que tout ça se lie ? / Ca se lie carrément bien / Comme un poisson sur du riz jaune »).

Cult Days, DJ et artiste de RnB qui est aussi la compagne de Kool AD, travaille dans la mode, et livre des morceaux très intéressants, du planant Time Away au potentiel tube Loony Goon et assurera la première partie du concert. Bref, les raisons d’aller voir le couple ce lundi soir et de vous faire un live-report étaient nombreuses. Manque de chance, à la place j’ai regardé le live raté de Niska chez Hanouna. Désolé. Pour compenser, voici cinq titres de Kool A.D qui montrent la richesse de son univers :

1° Le rap de la Bay Area

2° Le punk

3° L’électro

 

4° La trap

 

5° Les sonorités mexicaines et sud-américaines

 

 

Mardi 12 Septembre

Ca fait exactement dix jours que le clip du morceau « Frigo américain » de Isha est sorti, dix jours que je le regarde – minimum – au moins une fois dans la journée. Si vous ne l’avez pas encore vu, c’est l’occasion de vous rattraper. Derrière le titre, aucune métaphore : Isha parle bel et bien de son nouveau frigo américain qu’il vient d’acheter, réalisant son rêve d’enfant. À partir d’une thématique qui pourrait paraître risible, le phœnix du rap bruxellois délivre un morceau de poésie, avec des tournures étonnantes et marquantes (« Miroir, miroir, on se voit à travers ta carcasse »).

Il traite de l’ambition sociale, du rêve américain, des rapports entre rap français et américain, de la ségrégation raciale et sociale à l’école, et de tant d’autres thèmes qu’il effleure en dessinant les contours de son frigo. Bref, le (très joli) clip fraîchement sorti, est l’occasion de (re ?)découvrir le meilleur morceau rap de l’année 2017 jusqu’à présent, (composé par le talentueux Jeanjass), et cette histoire « de pauvre, d’amour et d’eau fraîche ».

Mercredi 13 Septembre

Le mercredi, c’est le jour des sorties cinés – d’ailleurs, si vous aimez bien la musique et le cinéma, allez voir Baby Driver avant qu’il ne soit plus à l’affiche. Bref, cette semaine sortent les films de André Téchiné, Michel Hazanavicius, ou encore les frères Safdie. J’ai envie d’aller au cinéma ce mercredi, mais je ne sais pas quel film aller voir. Tout ça me ramène à un des meilleurs morceaux de pop française de la décennie : j’ai nommé Je vais au cinéma d’Arnaud Fleurent-Didier. « Je vais au cinéma, je vois n’importe quoi. J’m’en fous, pourvu qu’ça n’parle pas de toi et moi. », chantonne l’artiste.

Alors oui, ce n’est pas de l’actualité – le chanteur a presque disparu de la circulation depuis son troisième album, La Reproduction, sorti il y a plus de sept ans. Mais bon, parfois il faut se replonger dans ses souvenirs musicaux, et redécouvrir cette magnifique chanson qui parle du cinéma et de la solitude, des films que l’on va voir et ceux que l’on se fait, de ceux qui se finissent et de ceux qui se brisent.

Jeudi 14 Septembre

2017, année Four Tet. Mercredi, le musicien a dévoilé son nouveau single intitulé Scientists, une incroyable montée en puissance électronique organique, qui vient mêler house, freejazz, et chants indiens. Il a également dévoilé la date de sortie de son album, fin septembre, ainsi que son titre (New Energy), et sa tracklist. Ce Jeudi, Oxfam, l’une des plus importantes confédération d’organisations luttant contre la pauvreté et les inégalités, dévoile que le musicien leur a donné les mille premières copies de son album. Celui qui ne cesse de faire évoluer sa musique électronique planante plus haut dans les airs garde les pieds bien sur terre.

Une raison de plus de guetter la sortie de son album, prévu donc pour dans 15 jours. Je vous laisse ici le premier extrait de son album, sorti pendant l’été, pour vous laisser vous préparer à la sortie du projet. Two Thousand Seventeen porte le nom d’une année tourmentée, mais amène la paix intérieure. Le morceau dégage, à travers le sample de cet arpège envoûtant, un sentiment de sérénité. Nous hypnotisant petit à petit, Four Tet nous apaise. Il vient nous rappeler, quand ça ne va pas fort, qu’il existe quelque part – dans la musique peut-être – un endroit non-violent, un endroit harmonieux, un endroit calme.

Vendredi 15 Septembre

Harry Dean Stanton disparaît à l’âge de 91 ans. Pour beaucoup, il restera l’interprète du mythique personnage principal de « Paris, Texas », Travis, personnage dont il avait su rendre la raideur touchante, dont il avait su rendre bouleversants les mots qu’il disait, comme ceux qu’il n’arrivait pas à dire. Le décès de l’acteur est l’occasion de revoir un des plus beaux films de Wim Wenders, porté par sa poésie mélancolique. C’est cette même poésie mélancolique que l’on retrouve dans la magnifique bande-originale du film, composée par le guitariste Ry Cooders.

Dans cet album, le compositeur fait entendre par sa guitare isolée et résonnante la solitude dans le désert, l’errance rêveuse. En faisant osciller ses notes avec talent, sans avoir peur de la dissonance et de la nudité, Ry Cooders nous fait divaguer une nouvelle fois dans le désert de Travis. Et sur Cancion Mixteca, Harry Dean Stanton vient même faire entendre sa voix, livrant une interprétation à l’image de son jeu d’acteur : honnête, sans crainte de faire apparaître son incertitude, ses hésitations, ses erreurs.

Samedi 16 Septembre

A l’occasion des 40 ans de la sortie du premier album des Talking Heads, Talking Heads 77, le site américain Billboard, qui dévoile les classements des meilleurs ventes de disques et de singles chaque semaine, dévoile son top 11 des meilleures chansons du groupe. De leur propre avis, l’exercice est hautement subjectif, voire impossible, mais ça reste l’occasion d’écouter quelques uns des meilleures morceaux de la formation post-punk, trop souvent négligée voire oubliée en France, quand il s’agit d’évoquer les groupes anglais mythiques de la fin des années 70. Travaillant notamment avec le mythique Brian Eno, le groupe a eu une influence majeure sur le rock d’aujourd’hui, et il faut le redécouvrir, 40 ans après leurs débuts.

Notez cet article !
Nombre de vote : 0

Articles similaires :

La Bambouseraie d’Arashiyama Sombre période pour nous tous, entre pollution, grippe et examens de fin de semestre… On part en voyage le temps d’un article, histoire de se chan...
Quels sont les nouveaux films Marvel à venir ? C'est la journée des fans de super-héros, une grande vague d'annonces a été faite. Wolverine 3, Doctor Strange ou encore Spider Man Homecoming, déco...
Pourquoi le nouvel album de Grandaddy devrait-il être le plus attendu ... Les albums de Kanye West, Rihanna, David Bowie, Beyoncé et Radiohead sont déjà sortis. Celui de Frank Ocean ne sortira sans doute jamais. Que reste-t-...
Et si Hyacinthe faisait de la chanson française ? Quand j'avais rencontré les Pirouettes ici, je m'étais demandé s'ils n'étaient pas au fond un groupe de rap. Mon intuition s'est confirmée sur l'album...
Guillaume
J'écris sur la culture – notamment la musique - et l'actu sur ce site. Sinon mes goûts musicaux se situent quelque part entre David Bowie et Meek Mill.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier quand
avatar

wpDiscuz